0
Menu
Sport

Lions Indomptables : un Banc de touche instable depuis belle lurette

Les Derniers Coachs Les anciens coachs des Lions

Tue, 26 Jul 2022 Source: Le Levant

Plusieurs sélectionneurs étrangers sont venus et ont été remerciés tel des malpropres s'ils ne sont pas allés au bout de leur mandat. Une situation on doit dont le rappeler n'a pas commencé avec le dernier sélectionneur, le portugais ANTONIO CONCEÇAO ou encore depuis l'arrivée de SAMUEL ETO'O FILS à la tête de la fédération camerounaise de football puisque avant le goleador, les présidents qui se sont succédés à la tête de fédération se sont séparés des entraîneurs. Aujourd'hui tout le monde veut faire croire que SAMUEL ETO'O FILS est celui qui est venu créer le mot " limogeage "au sein du banc de douche des lions. C’est exactement ce que certains appellent faire preuve de mauvaise foi. Une attitude qui porte à croire que les détracteurs de Samuel Eto'o fils font feu de tout bois pour que ce dernier ne reste pas à la FECAFOOT. Ils profitent dont de la moindre occasion pour dire tout et rien en même temps. Les uns et autres doivent donc déjà s'habituer à celà. Depuis son arrivée à la FECAFOOT, ne reçoit que des pics même quand il fait bien , on peint celà en noir . Aller dans les vestiaires s'adresser aux joueurs, est mal perçu jusqu'à penser qu'il est en train de se substituer à rigobert song sélectionneur actuel de l'équipe nationale du football nommé par Samuel ETO'O fils .Et que c'était pas normal . Geste relayé dans tous les plateaux de télévisions du Cameroun. Pourtant SAMUEL ETO'O FILS essaye de tout faire pour que le football camerounais sorte de l'ornière. Malgré ce travail de titan il y en a qui déploient de tonnes d'énergies pour tirer la fecafoot et son président vers le bas , le botter hors de l'instance faîtière du football camerounais alors qu'il été normalement élu le 11 décembre 2021 . Élection qui s'est déroulée à mondovison .

Plusieurs sélectionneurs étrangers sont venus et ont été remerciés tel des malpropres s'ils ne sont pas allés au bout de leur mandat. Une situation on doit dont le rappeler n'a pas commencé avec le dernier sélectionneur, le portugais ANTONIO CONCEÇAO ou encore depuis l'arrivée de SAMUEL ETO'O FILS à la tête de la fédération camerounaise de football puisque avant le goleador, les présidents qui se sont succédés à la tête de fédération se sont séparés des entraîneurs. Aujourd'hui tout le monde veut faire croire que SAMUEL ETO'O FILS est celui qui est venu créer le mot " limogeage "au sein du banc de douche des lions. C’est exactement ce que certains appellent faire preuve de mauvaise foi. Une attitude qui porte à croire que les détracteurs de Samuel Eto'o fils font feu de tout bois pour que ce dernier ne reste pas à la FECAFOOT. Ils profitent dont de la moindre occasion pour dire tout et rien en même temps. Les uns et autres doivent donc déjà s'habituer à celà. Depuis son arrivée à la FECAFOOT, ne reçoit que des pics même quand il fait bien , on peint celà en noir . Aller dans les vestiaires s'adresser aux joueurs, est mal perçu jusqu'à penser qu'il est en train de se substituer à rigobert song sélectionneur actuel de l'équipe nationale du football nommé par Samuel ETO'O fils .Et que c'était pas normal . Geste relayé dans tous les plateaux de télévisions du Cameroun. Pourtant SAMUEL ETO'O FILS essaye de tout faire pour que le football camerounais sorte de l'ornière. Malgré ce travail de titan il y en a qui déploient de tonnes d'énergies pour tirer la fecafoot et son président vers le bas , le botter hors de l'instance faîtière du football camerounais alors qu'il été normalement élu le 11 décembre 2021 . Élection qui s'est déroulée à mondovison . Notons que jamais une élection de la fecafoot ne s'était déroulée de la sorte. Des informations allant jusqu'à dire qu'une lettre aurait été envoyée à la CAF et à la FIFA . lettre à laquelle était mentionnée que le poste de président de la fecafoot , était vacant . Même si démenti par la suite , il y'a quand même matière à réflexion . La situation qui fait grand bruit sur la limogeage de Antonio Concecao sur les réseaux sociaux est un vrai faux débat. Car le remplacement des coachs, n'est pas une première sur l'ère Eto'o fils. Les camerounais en sont habitués et attendent simplement que l'équipe fanion du Cameroun se fixe des objectifs pour des résultats probants. Si ceux-ci ne suivent pas, changer un coach ne les généraient en rien . A la dernière coupe Afrique des nations les camerounais ont été témoins de la qualité technique déployée par le sélectionneur qui laissait à désirer. Alors que le Cameroun avait une bonne équipe, qui devait gagner la CAN. Personne ne dira le contraire cette coupe d'Afrique des nations loupée sur nos propres installations, était on va le dire sans ambages l'ancien sélectionneur n'a pas été à la hauteur. Les détracteurs du président actuel de la fecafoot , Samuel Eto'o fils , malgré cette déculottée avaient souhaité qu'on maintienne le coach , au Banc de touche des lions et l'amener en coupe du monde pour vivre les mêmes regrets . Samuel Eto'o fils conscient de redorer le blason du football camerounais va juger opportun de se séparer de lui . Un départ salué par plus d'un. Même si les caisses de la fecafoot vont souffrir. Il vaut mieux payer ce qu'il y'a à payer que de garder un coach qui ne servira à rien à notre pays. Abîmté

Source: Le Levant