0
Menu
Sport

Litiges sportifs : la fédération sous grande menace ; le président va partir

SUPPORTERS8DE9US Le FECATENNIS sous menace

Tue, 17 Jan 2023 Source: www.camerounweb.com

• Le Président va partir de la fédération

• Une incompréhension est née

• Le FECATENNIS sous menace



Malgré l'annulation du processus électoral à la Fédération Camerounaise de Tennis, ayant conduit à l'élection de BENOÎT ZE par la Chambre de Conciliation et D'Arbitrage du Comité National Olympique du Cameroun, organe suprême en matière de litiges sportifs dans notre pays, BENOÎT ZE continue de se clamer président de la fédération.

« Communiqué Officiel du 16/1, 2023

La Fédération Camerounaise de Tennis vient de prendre connaissance d'un tract diffusé sur les réseaux sociaux, sur le papier à en-tête d'une certaine personne morale dénommée « YII ATTORNEY » en date du 16 Janvier 2023, pour contester à son Président sa qualité, du fait d'une décision de la Chambre de Conciliation et d'Arbitrage du CNOSC en date du 30 décembre 2022.

La fédération note pour le déplorer que son Président est traité d'« Usurpateur», alors même que la famille du Tennis Camerounais à l'unanimité des voix exprimées, lui a accordé sa confiance pour la diriger au cours des prochaines années.

La fédération tient à attirer l'attention de tous sur le fait que, du fait de manœuvres dolosives reposant sur des arguments factices, un groupe d'individus à la qualité de membre douteuse, se réclamant à la tête d'un collectif de clubs et de ligues exclus du processus électoral et qui peinent à justifier leur qualité de membre qu'ils disent par ailleurs, reposer sur le seul fait d'avoir effectué des paiements dans le compte de la FECATENNIS, lesquels étaient faits en dehors des délais fixés par l'Assemblée Générale de la Fédération lors de sa session extraordinaire tenue le 8 décembre 2022, ont réussi avec le concours de leur conseil, à tromper la vigilance de la Chambre de Conciliation et d'Arbitrage du CNOSC et à obtenir une décision d'elle, étrange, malheureuse, fortement querellée, et actuellement contestée et dénoncée par certains qu'ils disaient compter parmi les requérants.

La fédération tient à rassurer ses membres et l'opinion sur le fait que, jusqu'à ce que ces pitreries emportent force exécutoire et que leurs auteurs aient pu justifier à la fédération leur qualité de membre de la FECATENNIS, les exécutifs des Ligues Régionales et l'exécutif fédéral élu le 30 Décembre 2022 sous l'égide de la Commission Electorale, en conformité avec les décisions du Tribunal Sportif du Tennis et sous les auspices de l'autorité étatique tutélaire et des services de l'Etat, demeurent bel et bien ceux qui gouvernent la Fédération Camerounaise de Tennis. De ce fait, ils poursuivent sereinement leurs activités. »

« La question est, Est-ce que le Processus Électoral ayant conduit à l'élection de BENOÎT ZE, a été annulé par la CCA ? La réponse est OUI le processus a été annulé. De quel droit ce dernier se présente-il et se prend pour le PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION CAMEROUNAISE DE TENNIS ? Si ce n'est de L'USURPATION, ça s'appelle comment ?» commente Shance Lion.

Pire encore, MIENNE VICTOR EMMANUEL qui signe ce "Communiqué Officiel" est poursuivi actuellement au SED pour « faux en écriture privée / Articles 304, 305 et 314 du Code Pénal et article 78 de la loi N°2010-12 du 12 décembre 2010 relative à la cyber sécurité et à la cybercriminalité au Cameroun » dans cadre de cette élection querellée.

Source: www.camerounweb.com