1
Menu
Sport

MTN Elite One : fini les salaires, une nouvelle méthode de paiement des joueurs annoncée

Union2021 Les joueurs ne sont pas des fonctionnaires

Thu, 12 May 2022 Source: www.camerounweb.com

• Les joueurs réclament leurs salaires aux présidents de clubs

• Norbert Nya sait où se trouve le problème

• Sa proposition



Le président de Fauve Azur et secrétaire général de l’Association des clubs d’élites du Cameroun, Norbert Nya était l’invité de l’émission "Décryptage" sur Vision 4. Il a évoqué la question de la rémunération des joueurs du championnat. Norbert Nya préfère encourager les footballeurs à mériter leur revenu grâce à leurs efforts sur le terrain au lieu de faire d’eux des fonctionnaires.

Certains présidents de clubs estiment que les joueurs ne sont pas des fonctionnaires. Ils doivent être payés sur leur rendement. Ils ne doivent pas venir dormir et attendre 100 000 francs CFA à la fin du mois. Donc pour s'assurer que les joueurs vont rester dans cette mouvance de compétiteurs, on leur demande d'aller chercher des résultats sur le terrain, pour gagner l'argent (prime de matchs), et là les enfants se battent.

C'est pourquoi je dis souvent à mes joueurs qu'ils ont la chance de faire un métier où c'est eux-mêmes qui déterminent leur salaire. Car si en un mois on gagne tous nos six matches, ce ne sera plus une affaire de salaire de 100 000, car la prime par match c'est 50 000. Donc moi je préfère qu'on encourage les enfants à faire des efforts pour gagner de manière méritoire leur revenu, plutôt que d'en faire des fonctionnaires.

Samuel Eto'o court-circuite les présidents de clubs et signe un document précieux avec les joueurs

La Fédération camerounaise de football (Fecafoot), depuis qu’elle est dirigée par Samuel Eto'o Fils, est davantage attentive aux préoccupations des clubs du championnat national, des joueurs et surtout de l’équipe nationale. Elle est encore intervenue mardi le 10 mai 2022 pour revoir une situation qui désavantageait jusqu’ici les joueurs.

Les joueurs de Tonnerre Kalara de Yaoundé, club historique de la capitale politique du Cameroun, étaient dans les locaux de la Fédération camerounaise de football. Ils étaient une vingtaine. Ces footballeurs ont manifesté leur mécontentement depuis le début de la saison au sein de leur club.

L’information vient du journaliste Thierry Ndoh qui précise que sur le banc des accusés, « Achille Essomba Many, le président du Conseil d’administration contesté de l’équipe, accusé de plusieurs actes de maltraitance managériale, dont le principal fait est le non-respect des engagements financiers et contractuels vis-à-vis des joueurs, et dont les salaires restent impayés depuis le début de la saison. Les infortunés sont venus implorer le paiement par la Fecafoot d’une partie de leurs émoluments dus, en passant par le reliquat de la subvention du club qui est de huit (08) millions de francs CFA ».

L’homme de média poursuit en disant qu’en ce moment, « l’heure est à l’ouverture des comptes bancaires des joueurs à la Fecafoot. Tout porte donc à croire que leurs cris ont été entendus. Une situation qui pourrait inspirer d’autres footballeurs du championnat dont le sort est similaire à celui des manifestants de ce jour au camp sic Tsinga, et qui pourrait créer un véritable schisme entre les employeurs et leurs employés ».

Source: www.camerounweb.com