1
Menu
Sport

Révélation: le double jeu de la CAF avec le Cameroun

Anthony Baffoe 2 Anthony Baffoe, membre de la CAF

Tue, 8 Jun 2021 Source: www.camerounweb.com

• Une mission d'inspection de la CAF conduite par Anthony Baffoe était fin mai au Cameroun

• Le rapport de la mission d'inspection de la CAF ne concorde pas avec les propos de Anthony Baffoe

• Le Cameroun pourrait perdre l'organisation de la CAN 2021


Alors que des rumeurs incessantes annoncent un probable retrait de la CAN 2021 au Cameroun, l’on apprend que la CAF aurait joué un double jeu avec le pays de Paul Biya, lors de sa dernière visite.

En effet, une délégation de la Confédération Africaine de Football avait séjourné au Cameroun fin mai. Conduite par le Ghanéen Anthony Baffoe, cette délégation avait pour mission d’inspecter l’avancée des travaux de construction des infrastructures en vue de la CAN 2021. « Le Cameroun doit postuler à l'organisation de toutes les compétitions, Coupes du Monde toutes catégories confondues et même les premiers Jeux Olympiques en terre africaine, nous sommes impressionnés par ce que nous voyons ici [...] et il n’y a aucun doute que le Cameroun a les meilleurs supporters sur le continent », avait alors déclaré le SG de la CAF, visiblement impressionné par la qualité des stades.

Selon nos confrères de cameroun24.net, cette déclaration d’Anthony Baffoe serait totalement contraire au contenu du rapport livré par le Ghanéen à son retour au siège de l’instance faitière du football africain. Selon nos confrères, contrairement aux propos de Baffoe, ce rapport serait totalement défavorable au Cameroun qui se dit prêt à accueillir la compétition. « Les extraits de ce rapport qui ont fuité font savoir que même si la majorité des stades pourraient être prêts avant le début de la compétition ; les inspecteurs émettent de sérieux doutes sur la disponibilité du stade d'Olembé sensé accueillir les matchs d'ouverture et la finale », écrivent nos confrères qui disent s’appuyer sur une source bien introduite. « Les inspecteurs affirment dans ce rapport que la ville de Garoua, vu l'avancée des travaux ne pourra pas accueillir une poule comme initialement prévu. Les infrastructures aux normes étant insuffisantes.Les chantiers gagnés par Prime Potomac d'un certain Ben Modo sont presque à l'arrêt et ceux qui ont été retirés à cette entreprise peinent également à avancer à cause des grèves à répétition des sous-traitants qui réclament le paiement de leurs factures. A l'Ouest aussi le rapport note une insuffisance des infrastructures notamment les terrains d'entrainements et suggère que deux autres soient construits », apprend-on aussi.

Ces révélations viennent apporter du crédit aux rumeurs qui annoncent un retrait de la CAN au Cameroun, sur insistance du Maroc. « Fouzi Lekjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et deuxième vice-président de la CAF (donc très proche du nouveau patron de l’instance Patrice Motsepe), est en train d’activer ses lobbys pour convaincre les membres influents à l’instance confédérale de l’attribution de l’organisation de la prochaine CAN au Royaume chérifien. Sur le fond, cette manœuvre semble désespérée tant le Cameroun présente toutes les garanties pour pouvoir, enfin, voir sa CAN se tenir. Toutefois, rien ne peut être exclu », révélaient quant à eux les Algériens de La Gazette du Fennec.

Le Cameroun qui devait accueillir la CAN depuis 2019, pourrait donc être victime de ses retards et surtout de l’actuelle lutte des clans au sein de la CAF.

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Related Articles: