0
Menu
Sport

Samuel Eto'o fils annoncé à la présidence de la Fecafoot

Mon, 15 Feb 2021 Source: Le quatrième pouvoir

Selon nos informations, c'est l'ancien capitaine des lions indomptables du Cameroun qui devrait présider aux destinées du football camerounais.

D'après Le courrier du Cameroun des instructions fermes seront le moment venu données à la bande à Albert Mbida pour les besoins de la cause. Ceci pouvant donc expliquer cela, voilà donc l'une des causes de la tournée nationale du célèbre footballeur.

Médiateur ou futur candidat?

La décision de la Fédération internationale de football association (FIFA), de maintenir à la direction de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) l’exécutif conduit par Seidou Mbombo Njoya, nonobstant l’annulation de l’élection de ce dernier par le Tribunal arbitral du sport (TAS), a prolongé la crise que traverse l’instance faîtière du sport roi camerounais depuis huit ans.

Jeté en prison en 2013 pour des affaires liées à la gestion de la Société de développement du coton (SODECOTON), Iya Mohamed, a abandonné à son corps défendant, le poste de Président de la FECAFOOT qu’il occupait depuis 15 ans.

A partir de ce temps-là, ses héritiers ne trouvent pas un terrain d’entente pour l’élection du successeur de celui qu’un bon nombre du public sportif camerounais présente comme le meilleur président de l’histoire de la FECAFOOT.

Certains meneurs de la contestation changent de camps, mais la crise persiste. Ainsi, les processus électoraux qui ont conduit respectivement à la présidence de la FECAFOOT, Tombi A Roko Sidiki en 2015 et Seidou Mbombo Njoya en 2018, ont été invalidés par le TAS à la demande de l’opposition conduite chaque fois par Abdouraman Hamadou Baba, actuel président du club Etoile filante de Garoua et ancien proche collaborateur de Iya Mohamed à la Fédération camerounaise de football.

Interrogé sur l’enlisement de la crise à la FECAFOOT dans une interview diffusée le 12 février 2021 sur la Crtv Télé, Samuel Eto’o fils, ex-capitaine des Lions Indomptables de football, se propose de jouer le rôle de médiateur pour trouver une solution consensuelle.

«Le TAS avait été saisi par des compatriotes camerounais, parmi lesquels Abdouraman que je trouve extrêmement brillant. J’ai eu l’opportunité de collaborer avec lui. Mais le plus important pour moi, est qu’on se mette ensemble, qu’on écrive les textes (de la FECAFOOT, l’une des causes de l’annulation du dernier processus électoral, ndlr), qu’on reparte aux élections et que le plus tôt possible, nos enfants jouent. Pour moi Samuel Etoo, c’est de regarder tout le monde, d’écouter tout le monde et de tout faire pour mettre tout le monde autour d’une table pour le bonheur de notre jeunesse. Ça c’est mon but», a déclaré le meilleur buteur de l’histoire du football camerounais.

Soupçonné d’être le parrain de l’actuel exécutif à la tête de la FECAFOOT, la médiation de Samuel Eto’o pourrait être butée à des résistances.

Source: Le quatrième pouvoir

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.