0
Menu
Sport

Scandale : Le petit-fils de Nelson Mandela provoque une polémique au CHAN

4bee0e80 9661 11ed 80d6 337feeda602f La Fédération marocaine de football (FMRF) a envoyé une lettre de protestation à la Caf

Wed, 18 Jan 2023 Source: www.camerounweb.com

L'instance dirigeante du football africain, la Confédération africaine de football (Caf), a ouvert une enquête sur les propos politiques tenus par le petit-fils de Nelson Mandela lors de la cérémonie d'ouverture du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) en Algérie.

Par la BBC

Dans un communiqué, la Caf a déclaré qu'elle allait "évaluer si les règles établies par la Caf et la Fifa ont été respectées".

La Fédération marocaine de football (FMRF) a envoyé une lettre de protestation à la Caf après les commentaires faits lors de la cérémonie d'ouverture du CHAN le vendredi 13 janvier, où Zwelivelile Mandela était l'invité du comité d'organisation local.

La cérémonie et le match d'ouverture du tournoi, au cours duquel l'Algérie a battu la Libye 1-0, se sont déroulés au tout nouveau stade Nelson Mandela d'Alger.

Dans une partie de son discours, M. Mandela a déclaré : "La dernière colonie d'Afrique, le Sahara occidental. Luttons pour libérer le Sahara occidental de l'oppression".

Dans la lettre de protestation vue par la BBC, la FMRF affirme que la déclaration sur le Sahara Occidental n'avait aucun lien avec le tournoi ou le football en général et visait exclusivement le Royaume du Maroc.

Le Sahara occidental est une région faiblement peuplée située sur la côte nord-ouest de l'Afrique. Ancienne colonie espagnole, il a été annexé par le Maroc en 1975.

Depuis lors, il fait l'objet d'un long conflit territorial entre le Maroc et le peuple sahraoui, l'Algérie soutenant la revendication d'indépendance des Sahraouis.

Les relations entre le Maroc et l'Algérie sont devenues si tendues que les deux pays ont coupé leurs liens diplomatiques en août 2021 - et la nature hargneuse de cette relation s'est maintenant répercutée sur le CHAN, avec la décision du Maroc de ne pas défendre son titre après que le pays hôte ait refusé de permettre aux Lions de l'Atlas de voler directement de Rabat à leur base à Constantine dans un avion de Royal Air Maroc.

En plus de ses commentaires sur le Sahara occidental, M. Mandela a entraîné la foule de 40 000 personnes dans des chants de "Palestine libre".

"Ces déclarations politiques ne sont pas celles de la Caf et ne reflètent pas les vues ou les opinions de la Caf en tant qu'organisation politiquement neutre", a déclaré l'instance dirigeante du football africain au début de son enquête.

Source: www.camerounweb.com