0
Menu
Sport

Scandale de corruption et de harcèlement: voici les dernière nouvelles des Lionnes depuis Paris

Lionnes Indomptables Belle Image.jpeg Les Lionnes sont à Paris

Wed, 22 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

Dans le cadre des préparatifs pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nation de leur catégorie, les Lionnes Indomptables séjournent actuellement en France pour le compte d’une rencontre amicale avec les Bleues. Mais avant de décoller, l’équipe s’est offert une polémique par rapport à un imbroglio intervenu dans le choix de la liste définitive. Certains évoquent des affaires de corruption et de harcèlement.

Depuis quelques heures, les Lionnes sont en France d’où ils poursuivent leur préparatif.

« L'équipe nationale féminine du Cameroun est à Paris depuis les premières heures de la matinée du mardi 21 juin 2022. Le groupe a pris ses quartiers à l'hôtel Novotel convention de l'aéroport Roissy CDG.Pas de répit pour les joueuses qui ont entamé la journée avec une séance d'entraînement sous un soleil vif.Les coéquipières de Gabrielle Aboudi Onguene ont travaillé sur la technique individuelle et collective et sur la puissance maximale aérobie (PMA).Le stage d'acclimatation des Lionnes Indomptables sera pontué d'un match amical aux enjeux importants contre l'équipe féminine fanion de France le samedi 25 juin 2022 au stade de Beauvais à 21h, heure locale et 20 h, heure du Cameroun », renseigne la fédération.

Mais bien avant de partir pour la France, l’on a eu droit à la publication de deux listes. Une première qui a subi une modification ar la suite. En effet la gardienne Marthe Ongmahan était présente sur la liste dans un premier temps avant d’être remplacé par Ange Bawou. Cette situation a fait dire à Thierry Roland Enom, qu’il y a eu des tentatives de chantage et autres.

«Je sais qu’il (Ernest Obama, NDLR) a pris ça sur lui, mais la faute n’incombe pas à la fédération camerounaise de football. On peut confondre Enom à Enow, ça peut se comprendre parce qu’il peut y avoir erreur de frappe entre « M » et « W »; Mais On ne confond pas Bawou à Ongmahan… L’équipe nationale féminine du Cameroun est le siège de la corruption, et des chantages de toutes sortes. Certains parents sont même obligés de céder parfois leurs titres fonciers pour voir leurs filles sélectionnées. Il y a un cas particulier actuellement, celui des gardiennes de but… Il y a un problème Ongmahan dans cette sélection nationale… Elle est toujours présélectionnée, mais pas sélectionnée, parce qu’elle subit le chantage et le harcèlement d’un membre de l’encadrement technique. Nous restons patriotes pour le moment, le temps pour que la compétition se déroule d’abord. Dans d’autres circonstances nous pourrons citer et mettre les preuves à disposition: ça ne va pas », a souligné Thierry Roland Enom, propos relayés par nos confrères du CFOOT.

Source: www.camerounweb.com