2
Menu
Sport

Stade Olembe : Ernest Obama étale les mensonges de la CAF

Video Archive
Mon, 6 Sep 2021 Source: www.camerounweb.com

• La tension monte entre la CAF et le Cameroun

• Ernest Obama fait de graves révélations sur la CAF

• La CAF n’aurait pas dit toute la vérité



La note de la Confédération africaine de football dénonçant les informations « tronquées » fournies par le Cameroun sur l’état du stade Olembe a fait sortir Ernest Obama de son silence. Le Directeur général de Bnews1 a réalisé une chronique dans laquelle il démonte point par point les contrevérités de l’instance faîtière du football continental.

La CAF est bel et bien au courant de l’avancement des travaux du stade Olembe et a donné son ok de manière libre et éclairée. Pour preuve, Ernest Oboma montre les images des trois missions d’inspection effectuées par la CAF avant de valider le stade Olembe.

« La CAF accède à la demande du Cameroun mais exige d'autres visites d'inspection en marge de celles liées à la CAN 2021. Au terme de ces différentes visites, soit 3 au total, la décision est prise de jouer le match à Olembe à certaines conditions. L'infrastructure n'étant pas achevée, l'une des conditions est la limitation des spectateurs pour des raisons de sécurité. Au départ, la CAF donne son accord pour la présence de 300 personnes à la tribune VIP », déclare le journaliste.

Ernest Obama va plus loin en révélant que la CAF avait fourni au Cameroun, une attestation de conformité, document indispensable pour abriter des rencontres internationales. « Le stade Olembe obtient une attestation de conformité qui prouve qu'il répond aux standards internationaux sur le plan sécuritaire. Aucun match international ne peut se jouer sans ce certificat », a-t-il déclaré.

La mauvaise intension

Ernest Obama est convaincu que la Confédération Africaine de Football a perdu ses lettres de noblesse. Il n’exclut pas un projet d’humiliation orchestré par la CAF contre le Cameroun.

« La CAF a-t-elle voulu salir délibérément l'image du Cameroun ? Qu'est ce qui peut expliquer ces petites bourderies qui pourraient s'apparenter à des contradictions voir des mensonges de l'organe faîtière du football africain ? Depuis le départ du Camerounais Issa Hayatou, la CAF semble patauger dans la médiocrité », laisse-t-il entendre.

Source: www.camerounweb.com