5
Menu
Sport

Yaoundé : Samuel Eto’o a ravi la vedette à Paul Biya ce dimanche

Roger Noah Met A Nu Etoo Il était au stade annexe N°1 de l'omnisports de Yaoundé

Mon, 16 May 2022 Source: www.camerounweb.com

Samuel Eto’o a été accueilli par une foule en liesse ce dimanche

• Il était au stade annexe N°1 de l'omnisports de Yaoundé

• Il était venu assister au match Racing contre Astres



Samuel Eto’o était au stade annexe N°1 de l'omnisports de Yaoundé ce dimanche 15 mai 2022. A son arrivée, le président de la FECAFOOT a été accueilli par une foule en liesse qui l’attendait, ravivant ainsi la vedette à Paul Biya qui se trouve en Suisse actuellement.

Il était aux côtés de Rigobert Song pour assister au match Racing contre Astres, comptant pour la 13ème journée du championnat Elite One.

Au stade, on a pu également apercevoir aux côtés du Président de la FECAFOOT, des membres du staff des Lions Indomptables.

« Un Président qui valorise son championnat avec sa présence et qui a réussi à ramener à la tête des lions un Sélectionneur local qui non seulement réside au Cameroun, mais aussi suit de près les performances des joueurs locaux avec ses collaborateurs comme dans les années 1980. Ça ne fait l'ombre d'aucun doute. Samuel Eto'o est le meilleur Président de l'histoire de la Fecafoot au regard de son bilan exceptionnel en 5 mois seulement et de son patriotisme en général et son amour pour le football Camerounais en particulier. Merci Président », a réagi un internaute.

Très remonté Owona Nguini demande du respect pour Samuel Eto’o, Rigobert Song et Patrick Mboma

Mathias Eric Owona Nguini, vice-recteur à l’université de Yaoundé I, revient sur la dernière interview de Djamel Belmadi à la chaîne française RMC Sports dans une tribune

Monsieur Belmadi, il faut respecter messieurs Samuel Etoo’, Rigobert Song Bahanag et Patrick Mboma comme nous les passionnes du foot (footeux) camerounais respectons les footballeurs algériens. Arrêtez votre délire !

Dans son interview accordée à RMC Sports et à l’ex-international français Jérôme Rothen qui lui a manifestement offert une tribune de soutien, le coach des Fennecs Djamel Belmadi persiste et signe !

Il est maintenant clair que le coup de patte assassin de Karl Toko Ekambi à la 123eme minute 15eme seconde, soit 45 secondes avant la fin du match Cameroun-Algérie à Blida, a vraiment traumatise le coach algérien. Il persiste dans le déni, celui d’un relâchement incompréhensible de toute son équipe sur la dernière attaque de l’adversaire camerounais.

Pour masquer ses failles de coaching sur cette fin de match, il continue à s’en prendre à l’arbitre papa Bakary Gassama. Comme l’a dit à juste titre Patrick Mboma, l’attitude de Belmadi est inacceptable et s’il continue, toutes les équipes de cette Afrique noire qu’il a stigmatise, devraient le boycotter ainsi que les Fennecs du désert jusqu’à ce que soit faite la preuve qu’ elles pourront battre l’ Algérie sur ses terres et que les arbitres y soient capables de ratifier ces victoires acquises conformément aux lois du jeu et de la morale.

Belmadi doit accepter la vérité du terrain : les lions indomptables ont clairement battu les fennecs du désert à Blida. Le coach algérien doit aussi cesser de jouer au malin: quand il attaque Gassama, c’est bien la victoire du Cameroun qu’il s’active à discréditer. C’est faire comme si le rapport de forces n’était pas clair (9 matches de compétition entre camerounais et algériens : 6 victoires pour les lions indomptables, la victoire pour l’Algérie et 2 matches nuls).

Le palmarès est clair (5 coupes d’Afrique des nations pour le Cameroun contre 2 pour l’Algérie; 8 participations en coupe du monde contre 4 ; 1 médaille d’or olympique contre 0; 14 ballons d’or contre 3). Il faut donc savoir raison garder. par ailleurs , Belmadi doit respecter Samuel Eto’o ( meilleur joueur d’Afrique, 4 ballons d’or africains, 3 ligue des champions Uefa, 2 fois champion d’Afrique en Can et 3 fois finaliste champion olympique, meilleur buteur de tous les temps en can : 19 buts en 6 Can, 4 participations en coupe du monde), Rigobert Song (l’ un des recordmen mondiaux en matière de sélections en équipe nationale ,deux fois champion d’Afrique en Can, 8 participations à la Can, 4 participations en coupe du monde) et Patrick Mboma (1 ballon d’or africain,2 fois champion d’Afrique en can, champion olympique ,2 participations en coupe du monde).

Belmadi est respectable (il a gagné comme sélectionneur de l’Algérie la Can 2019, a joué 20 fois pour les fennecs et marque 5 buts) mais n’a pas le palmarès de ses congénères camerounais qu’il épinglé ces jours-ci. Un peu de respect, cher Belmadi. les lions indomptables ont fait en 2002 un exploit retentissant en Can (6 matches ,5 victoires dans le temps règlementaire et 1 victoire aux penalties, 9 buts marqués ,0 but encaisse). Personne n’a fait mieux en Afrique. Respectez les lions indomptables, s’il vous plait !

Source: www.camerounweb.com