0

Après le coup d'Etat en Guinée, le Togo remanie son armée

Col Amana Camerounweb Colonel Kodjo Amana

Tue, 14 Sep 2021 Source: www.camerounweb.com

• Le président togolais, Faure Gnassingbé a procédé à un remaniement à la tête de l'Armée

• On retient que trois hauts gradés changent de poste

• On s'intérroge sur ce remaniement


Le président togolais, Faure Gnassingbé a procédé ce lundi 13 août à un nouveau remaniement à la tête des Forces armées togolaises (FAT). Ce remaniement donne des impressions de menage.

Menage au sein de l'armée

On retiendra surtout le remplacement du Colonel Alex Yotrofeï Massina (un des hommes forts du renseignement) à la gendarmerie. Le général Komlan Adjitowou n’est plus Chef d’Etat-major particulier du président togolais.

Le colonel Massina, ex-patron des renseignements, craint pour ses méthodes, n’est plus Directeur général de la Gendarmerie. Il est remplacé à ce poste par le Colonel Kodjo Amana. Dans le même temps général Komlan Adjitowou, ancien Chef d’Etat-major particulier du président togolais, et également ancien chef d’Etat-major général adjoint des FAT est désormais nommé inspecteur général des Forces Armées Togolaises. Sauté de la tête de la Gendarmerie, Colonel Massina devient inspecteur général adjoint des FAT. Il travaillera sous le général Adjitowou.

Le Colonel Kodjo Amana, recompensé pour sa gestion de la brigade anti-COVID?

Le Colonel Kodjo Amana, jusque-là commandant de la première région de gendarmerie, est nommé directeur général. Le colonel Amana, a été aux premières loges de la lutte contre la pandémie du COVID-19, ayant été placé à la tête de la brigade anti-COVID, après que des informations alarmantes des exactions commises par les éléments de cette brigade aient commencé à inquiéter vivement la population. Il semblerait bien qu'il ait réussi à y mettre un peu d'ordre.

Pourquoi ce remaniement?

Cependant, on s'intérroge sur ce remaniement qui intervient quelques jours après le coup d'Etat en Guinée. Faure Gnassingbé aurait-il peur de ses gens en treillis? Pour rappel, Paul Biya avait précédé son homologue togolais, opérant un remaniement au sein de l’armée camerounaise.

Source: www.camerounweb.com