0
Africa News Thu, 13 Feb 2020

Côte d’ivoire : Menaces de marches si Soro ne rentre pas au pays

Les responsables du mouvement politique Générations et Peuples Solidaires (GPS) de Guillaume Soro ont décidé d'investir le terrain pour expliquer à leurs parents du Nord ce qui se passe avec leur candidat Guillaume Soro, contraints en exil selon eux par le chef de l'Etat Alassane Ouattara, depuis le 23 décembre dernier.

Guillaume Soro, candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2020, en exil et sous le coup d'un mandat d'arrêt international lancé par la justice ivoirienne, ses partisans ont décidé de préparer son retour avant avril.

C'est le sens du meeting organisé à Kombolokoro, localité située à une cinquantaine de kilomètres de Korhogo, par Samuel Zié, responsable du rassemblement pour la Côte d'Ivoire (RACI) et cadre de GPS.

Devant ses parents du Nord, Samuel Zié s'est prononcé sur les procédures judiciaires à l'encontre de son leader Guillaume Soro.

Répondant à la dernière sortie du chef de l'Etat affirmant que la justice fera son travail dans l'affaire Guillaume Soro, Samuel Zié a rétorqué: «personne n'ignore si le Président Alassane sera épargné par les procédures judiciaires. Nous savons qu'il est le père de cette rébellion et de tout ce désordre et donc nous sommes prêts pour que les procédures judiciaires aillent jusqu'au bout. Parce que si ces procédures vont jusqu'au bout, Alassane Ouattara ne sera pas épargné, nous sommes serein».

Guillaume Soro, forclos selon la constitution ivoirienne s'il n'est pas présent au pays avant avril au delà du fait qu'il soit poursuivi par la justice de son pays, Samuel Zié rassure que son candidat sera présent avant cette date.

«Notre président Guillaume Soro est en exil, il va rentrer et il se prépare. Le combat c'est nous qui menons le combat sur le terrain. Nous avons promis que notre candidat rentrera en Côte d'Ivoire avant avril et nous allons gagner les élections», a lâché le responsable du RACI chargé du Nord.

«Si Alassane s'entête, nous allons organiser des marches. Plus les gens veulent faire du mal à leur candidat Guillaume Soro, plus il est aimé», a-t-il martelé.

Source: koaci.com