0
Africa News Fri, 20 Mar 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Coronavirus : le virus tue un artiste congolais

Le roi du soukous est mort. Aurlus Mabélé est décédé jeudi 19 mars 2020 à Paris. C'est sa fille Liza Monet qui a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux. L’enfant de Brazzaville au Congo a été emporté par le coronavirus. Dans les années 80 il s'est produit sur les scènes des Antilles-Guyane.

Une légende, un monstre sacré, une véritable icône, le roi de la danse et des "sappeurs" a tiré à 67 ans sa révérence. L’enfant de Brazzaville au Congo a été emporté par le coronavirus. L'annonce officielle de son décès a été annoncé par sa fille Liza Monet.

De son vrai nom Aurélien Miatsonama, il a fondé le groupe Loketo qui dans les années 80 a écumé les scènes de Martinique, de Guadeloupe de Guyane et de la Réunion grâce à Michel Nicole, l'un des organisateurs de l'époque.

Ce chanteur hors pair accompagné par le célèbre Diblo Dibala a vendu plus de 10 millions de disques en 30 ans de carrière.

On se souviendra des performances de l'artiste en chant et en danse, mais aussi sa grande gentillesse et sa force communicative.

Aurlus Mabelé a été l’ambassadeur de la musique Africaine dans le monde avec son groupe Loketo. Il a fait danser les Antilles-Guyane et la caraïbe avec ses tubes de soukous : “Embargo”, ”Loketo”, “Vacances aux Antilles”, Zebola”, “Waka Waka”...

Source: La1ere.francetvinfo.fr/

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter

Related Articles: