0

France - CEDEAO contre le Mali: la Minusma va-t-elle rester neutre jusqu'au bout?

Assimi Goita Camerounweb.png Le Col Assim Goita, président de la junte au pouvoir

Wed, 12 Jan 2022 Source: www.camerounweb.com

▶ Cliquez ICI pour suivre la CAN 2021 ◀

• Le Mali subit depuis quelques heures, plusieurs sanctions de la CEDEAO

• Le pays est également dans le viseur de la France

• Pour le moment, aucune résolution n'a pu être prise par le Conseil de Sécurité des Nations unies


La Chine et la Russie ont, lors d'une réunion du Conseil de Sécurité des Nations unies, bloqué des sanctions prises par la France et d'autres pays contre le Mali.

C'est sans doute l'une des raisons pour lesquelles, la la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali (Minusma) affiche depuis une certaine neutralité dans le cadre du bras de fer qu'oppose actuellement la junte militaire au pouvoir au Mali et une partie des autres pays du monde, avec à leur tête la France.

En effet, les premiers responsables de la Minusma sont plutôt plus préoccupés par "l'insécurité" et la "situation humanitaire qui s'est détériorée" dans le pays.

Hier mardi, le Représentant spécial du Secrétaire général pour le pays, El-Ghassim Wane , a déclaré lors du Conseil de sécurité que "l'insécurité s'est étendue, la situation humanitaire s'est détériorée, de plus en plus d'enfants ne sont pas scolarisés et le pays a été touché par un cycle sans fin d'instabilité".

En fait, plus de 1,8 million de personnes devraient avoir besoin d'une aide alimentaire en 2022 contre 1,3 million en 2021 , le niveau d'insécurité alimentaire le plus élevé enregistré depuis 2014.

Et plus d'un demi-million d'enfants ont été touchés par des fermetures d'écoles, ce qui, selon l'envoyé, met "l'avenir du pays en danger".

Malgré ces défis, M. Wane a fait valoir que la situation "aurait été bien pire" sans l'engagement de la communauté internationale , notamment le déploiement de la Minusma en 2013.

Source: www.camerounweb.com