0
Africa News Fri, 1 Oct 2021

Frustré par ses conditions de vie, cet ancien vice-président de la République se suicide

• L'ancien vice-président du Malawi, Clement Chiwaya s'est tiré une balle dans la tête au sein du Parlement

• Il était venu discuter de ses conditions de vie

• Il n'avait pas trouvé satisfaction


Un ancien vice-président du Malawi s'est suicidé à l'intérieur du parlement de la capitale, Lilongwe, ont annoncé les autorités. Clément Chiwaya, qui s'est déplacé en fauteuil roulant, s'était rendu jeudi dans l'immeuble pour discuter des avantages du véhicule qui lui avaient droit lorsqu'il a quitté ses fonctions il y a deux ans. Le Parlement "regrette d'informer le public que l'ancien vice-président (...) s'est suicidé au Parlement", peut-on lire dans un communiqué rendu public par le Parlement.

Il était frustré de ses conditions

"L'incident est lié à la frustration liée à la mise en œuvre de ses conditions de service", selon le communiqué. Chiwaya, qui avait 50 ans, a racheté son véhicule de fonction au terme de son quinquennat en 2019, comme le prévoyait son contrat. Il avait ensuite tenté de faire payer par le Parlement les dommages subis lors d'un accident survenu six mois plus tard. "L'honorable Chiwaya a été victime d'un accident alors qu'il utilisait son véhicule acheté. Malheureusement, l'assurance tous risques avait expiré au moment de l'accident", indique le communiqué du parlement.

Le porte-parole de la police, James Kadadzera, a confirmé l'incident de jeudi mais a refusé de donner des détails jusqu'à ce qu'il ait reçu un rapport complet des enquêteurs. La déclaration du parlement semblait suggérer que Chiwaya avait secrètement introduit une arme dans le bâtiment de haute sécurité.

Comment a-t-il pu introduire une arme dans un bâtiment aussi sécurisé que le Parlement?

La question s'est posé quant au subterfuge par lequel l'ancien chef d'Etat a pu apporter une arme dans le bâtiment. "Ayant été une personne handicapée, les alertes du scanner (de sécurité) ont été considérées comme provenant du fauteuil roulant", a indiqué le communiqué. "Après l'incident, le Parlement renforcera les mesures de sécurité pour toutes les catégories de visiteurs du bâtiment du Parlement."

Selon des informations rapportées par AFP, l'ancien vice-président Chiwaya se serait tiré une balle dans la tête à l'intérieur du bureau de la greffière du parlement, Fiona Kalembera.

Avant de devenir vice-président, Chiwaya a été député à partir de 2004.
Source: www.camerounweb.com