0

Gambie : voici ce pourquoi l'alliance contre nature Jammeh-Barrow inquiète

Lancien President Gambien Yahya Jammeh voici ce pourquoi l'alliance contre nature Jammeh-Barrow inquiète

Wed, 15 Sep 2021 Source: www.camerounweb.com

• Le parti politique de l'ancien président gambien Yahya Jammeh a annoncz une alliance avec le parti au pouvoir

• Les termes de l'accord stipulent le retour "pacifique" de Yahya Jammeh

• Yahya Jammeh est connu pour le régime de terreur qu'il a entretenu pendant 22 ans en Gambie


Le parti politique de l'ancien président gambien Yahya Jammeh avait annoncé dimanche 13 septembre une alliance avec le parti au pouvoir trois mois avant l'élection présidentielle. Cette annonce inattendue a fini de jeter du doute sur la volonté du président Adama Barrow de poursuivre l'ancien dirigeant pour violations présumées des droits humains.

Une alliance contre nature

Le secrétaire général du parti APRC de Yahya Jammeh, Fabakary Tombong Jatta, a déclaré lors d'une conférence de presse à Banjul que son parti avait conclu un accord avec le National Peoples Party (NPP) du président Adama Barrow pour le soutenir lors de l'élection présidentielle du 4 décembre. "Notre objectif est que l'ancien président Jammeh rentre dans ce pays pacifiquement et dans la dignité", a-t-il déclaré, laissant entendre qu'un retour d'exil de l'ancien dictateur en cas de réélection de M. Barrow était l'une des clauses de l'accord.

Pourquoi tout le monde en veut à Yahya Jammeh

Yahya Jammeh avait pris le pouvoir en 1994 lors d'un coup d'État militaire sans effusion de sang. Il a alors dirigé la Gambie d'une main de fer jusqu'en janvier 2017, date à laquelle il s'est enfui en Guinée équatoriale après avoir perdu l'élection présidentielle face à Adama Barrow.

La raison pour laquelle le revirement de Barrow ne semble pas normal

Le gouvernement a ensuite créé une Commission vérité, réconciliation et réparations (TRRC) pour enquêter sur les exactions commises pendant les 22 ans de règne de Yahya Jammeh. La commission a entendu des témoignages effarantes sur la torture orchestrée par l'État, les escadrons de la mort et le climat de terreur que Yahya Jammeh a maintenu, y compris parmi ses proches. Ses conclusions restent encore très attendues par les ONG, qui espèrent que la commission recommandera de poursuivre l'ancien dictateur de 56 ans.

M. Barrow avait depuis longtemps indiqué qu'il attendrait les recommandations de la commission avant d'éventuellement appeler à des poursuites judiciaires contre son prédécesseur, mais ce brusque revirement amène à se poser beaucoup de questions. Toujours est-il que le peuple gambien le sentira comme une profonde trahison de la par d'Adama Barrow/

Source: www.camerounweb.com