0

Nigéria : une coupure d'internet pour lutter contre l'insécurité

Bandits Nigeria Camerounweb une coupure d'internet pour lutter contre l'insécurité

Fri, 10 Sep 2021 Source: www.camerounweb.com

• Le Nigéria a décidé de couper le réseau internet pour l'Etat de Zamfara

• Cette mesure vise à luttre contre les bandits

• Selon les dirigeants locaux, cette mesure donne de bons résultats


Le régulateur nigérian des télécommunications a ordonné aux fournisseurs de réseaux mobiles de fermer les communications à Zamfara pendant deux semaines "pour permettre aux agences de sécurité compétentes de mener les activités requises pour relever le défi de la sécurité dans l'État".La directive est intervenue deux jours après l'enlèvement d'au moins 73 étudiants dans un lycée public du district de Maradun à Zamfara. Les autorités militaires entreprennent des raids ciblés sur les cachettes des ravisseurs et d'autres gangs criminels de l'État, connus localement sous le nom de "bandits".

Zamfara, un Etat victime des bandits armés

Zamfara et d'autres États voisins du nord-ouest ont été frappés cette année par plusieurs enlèvements de masse par des gangs en quête de rançon.

L'enlèvement de plus de 200 écolières dans la ville de Jangebe en février a été le prélude de la série d'enlèvements à Zamfara. Les étudiants ont depuis été libérés et les autorités insistent toujours sur le fait qu'aucune rançon n'a été versée pour obtenir leur libération.

La panne de téléphone est l'une des nombreuses mesures appliquées par les autorités de Zamfara pour lutter contre le banditisme et les enlèvements récurrents dans l'État.

Des évolutions satisfaisantes constatées

Le gouverneur de l'Etat de Zamfara , Bello Matawallea déclaré que la fermeture des réseaux de télécommunications et la fermeture des marchés locaux commençaient à avoir un impact. "Les bandits libèrent leurs captifs, ils abandonnent leurs motos après une panne d'essence. De nombreux bandits ont été tués par les forces de sécurité et le personnel de sécurité poursuivra l'offensive contre eux jusqu'à ce que nous les éliminions de Zamfara", a déclaré M. Matawalle. Le gouverneur a ajouté que les forces de sécurité, en collaboration avec les justiciers locaux, menaient le combat dans les enclaves des bandits selon les instructions du chef de l'armée, M. Yahaya.

Les agents de sécurité avaient déjà été accusés d'avoir ignoré les appels de détresse des communautés attaquées par des bandits armés.

Source: www.camerounweb.com