1

Tentative d’assassinat d’ Assimi Goïta, président malien par intérim

Goita Camerounweb Tentative d’assassinat d’ Assimi Goïta, le président malien par interim

Tue, 20 Jul 2021 Source: www.camerounweb.com

L’incident s’est produit ce 20 juillet 2021, jour de la Tabaski à la grande mosqué de Bamako. A la fin de la prière, un jeune a tenté de poignarder le président par interim du Mali, Assimi Goïta de dos. Le dirigeant malien n’a pas été touché mais une autre personne de son entourage aurait été blessé.

« C'est après la prière et le sermon de l'imam, ou au moment où l'imam devrait aller immoler son mouton que le jeune a tenté de poignarder Assimi (Goïta) de dos, mais (c'est) une autre personne qui a été blessée», a confié Latus Tourè, régisseur de la grande mosquée de Bamako à l’AFP.

Du treillis au costume de chef d'Etat

Le nouvel hommme fort malien, le Colonel de 37 ans, Assimi Goïta a été officiellement investi président de la transition par le président de la Cour suprême malienne le mardi 7 juin. Dans son discours, le président de la transition malienne affirme vouloir changer les choses. Ce changement, selon lui passe par la réduction du train de vie de l’État. « Les deux tiers des fonds de souveraineté de la présidence de la République seront supprimés », soit 1,8 milliard de francs CFA par an, qui « serviront désormais à la fourniture de l’eau et à la création de centres de santé pour les populations les plus démunies sur toute l’étendue du territoire national », assure le Colonel.

Il a ensuite annoncé son ambition d’organiser des élections juste dans les délais prévus. Il a aussi assuré que le « le Mali va respecter ses engagements ».

Mais qui est Assimi Goïta?

Le nouveau chef d'Etat malien naît en 1983. Fils d'un officier des Forces armées maliennes, il est formé dans les académies militaires du Mali. Il fut pensionnaire, notamment du Prytanée militaire de Kati et de l'École militaire interarmes de Koulikoro.

Il dirige les forces spéciales maliennes dans le centre du Mali avec le grade de colonel. Il eut à faire face à l'insurrection djihadiste au Mali. Il est un grand admirateur de l'ancien président burkinabé Thomas Sankara.

Alors qu'il était un inconnu du public, Assimi Goïta organise, avec Ismaël Wagué, Malick Diaw et Sadio Camara, le coup d'État de 2020 contre le président Ibrahim Boubacar Keïta. Le 19 août 2020, il est désigné président du Comité national pour le salut du peuple.

Il conduit un deuxième coup d'Etat qui sera sanctionné par la communauté interanationale. Investi désormais chef d'Etat, il n'a pas tardé à former son gouvernement dans les heures qui ont suivi son investiture, en s'entourant de ses fidèles collaborateurs.

Assimi Goïta tiendra-t-il ses promesses ?

Le profil militaire du nouveau chef d'Etat inquiète la communauté internationale. En effet, le pays avait été suspendu par la CEDEAO, l'Union Africaine, et la francophonie. Quant à la capacité du jeune Colonel a gouverner selon les règles établies, il est encore tôt pour se prononcer.

Source: www.camerounweb.com