0

Togo : plus de 1 190 directeurs d'écoles virés de leur poste après une grève

Mon, 8 Nov 2021 Source: www.camerounweb.com

• Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, technique, et de l’artisanat a démis plus de 1000 directeurs de leurs postes

• Ils redeviennent de simples enseignants

• Cette décision intervient suite à une grève


Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, technique, et de l’artisanat, Komlan Dodzi Kokoroko a déclassé 1092 directeurs d'école après que ceux-ci aient fait grève. Un arrêté ministériel datant du jeudi 4 novembre a été pris pour remplacer un peu plus de 1 000 directeurs d’écoles publiques. Cette décision intervient au lendemain de 48 heures de grève des enseignants, qui demandaient le respect du remboursement de leur prime exceptionnelle par le gouvernement.

Selon l’arrêté du ministre, les directeurs déclassés doivent reprendre leur place d’enseignants dans les salles de classe. La pomme de discorde, c'est la prime exceptionnelle des enseignants. Selon le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, la prime exceptionnelle pour les enseignants est une promesse et donc un acquis. Mais le gouvernement ne paiera pas sous pression, martèle t-il. Le ministre Dodzi Kokoroko l'a repeté à la télévision nationale

ce vendredi : "Un chef d'établissement qui désobéit aux instructions qui lui sont transmises s'expose à la rigueur de la loi. Parce qu'il est chef de service".

À Dapaong, 677 directeurs sont concernés. Réunis en assemblée générale vendredi 5 novembre, ils on exigé l’application du droit de grève sans être sanctionné. Faute de quoi, la grève sera prolongée dans la région des Savanes. Ils ont également prononcé la fermeture des écoles de la région.

La situation reste tendue.

Source: www.camerounweb.com