0
MenuAfrique
BBC

Patrice Lumumba : que fera-t-on de sa dent si elle est un jour rendue au Congo ?

 124340900 Gettyimages 947471294 594x594 Que fera-t-on de sa dent si elle est un jour rendue au Congo ?

Sun, 1 May 2022 Source: www.bbc.com

La Belgique rendra officiellement au président Félix Tshisekedi une dent qu'un commissaire de police belge affirme avoir prélevée sur le corps de Lumumba lorsqu'il a contribué à le faire disparaître.

Pour la ministre congolaise de la culture et des arts, Catherine Katsungu Furaha, le pays a l'obligation de ramener la dépouille de Patrice Emery Lumumba et de l'enterrer sur le sol congolais afin de permettre à sa famille biologique de mettre fin à un deuil qui aura duré plusieurs décennies.

Lire aussi sur BBC Afrique :

  • Une place Lumumba inaugurée à Bruxelles
  • En RD Congo, le Covid retarde le retour de la dent du héros de l'indépendance
  • Le Soussou, l'intrigante histoire d'une langue guinéenne (et de ses nombreux alphabets)
« C'est dans ce contexte que le gouvernement de la RDC s'est associé à la famille afin de répondre à sa demande de lui rendre un hommage mérité. En tant que héros national, il lui faut cette reconnaissance », a tenu à préciser la ministre de la culture à la BBC.

C'est depuis environ 30 ans que la famille de Patrice Emery Lumumba dit avait porté plainte contre la Belgique. Pour elle, le retour de la dépouille de leur père est un grand pas vers la victoire mais pas la fin de la bataille.

Pour François Lumumba, fils aîné de l'ancien premier ministre, la famille veut plus. Avec l'aide de ses avocats, elle demande au gouvernement belge de donner les détails sur les circonstances de la mort de leur père et de restituer tous les documents liés à sa mort.

« Notre deuil ne prendra pas fin avec le retour de la dépouille de notre père. Nous voulons connaître toute la vérité sur sa mort et que les coupables encore vivants soient punis » a-t-il ajouté.

Le Mémorial Patrice Emery Lumumba (MPEL)

Les autorités du pays ont mis en place un comité chargé de produire des activités liées à l'organisation du Mémorial Patrice Emery Lumumba (MPEL) avec comme coordonnateur monsieur Freddy Lokaso, conseiller du président Félix Tshisekedi.

Les cérémonies d'hommage à l'ancien premier ministre vont débuter en Belgique le 21 juin prochain et prendront fin à Kinshasa le 29, après une tournée dans le pays.

Selon la ministre de la Culture et des Arts Catherine Katsungu Furaha, la dépouille recevra des honneurs militaires, avant de faire le tour du pays où le premier ministre avait travaillé.

« Cette tournée va commencer sur sa terre natale parce que sa famille est encore en deuil afin de les aider à le clôturer. La dépouille passera dans les villes de Lumumba-ville (dans la province de Sankuru, centre de la RDC), Kisangani (nord-est) et Shilatembo (Haut-Katanga, dans le sud-est), avant d'être enterré à Kinshasa ou un mausolée sera construit pour la circonstance » a-t-elle ajouté.

Regarder aussi sur BBC Afrique :

Pour François Lumumba, ce programme est encore provisoire parce que les négociations se poursuivent entre la famille et le comité organisateur notamment sur le choix des villes à visiter ou encore sur le lieu de son enterrement.

Le fils aîné de l'ancien premier ministre a précisé que le coût de cette cérémonie sera connu à la fin des négociations avec le gouvernement.

Sur le site de Limeté choisi par le gouvernement pour son enterrement, les travaux de la construction du mausolée n'ont pas encore commencé. Mais les hommages auront bel et bien lieu du 21 au 29 juin comme l'affirme monsieur Bakupa Kanyinda en charge de l'audiovisuel dans le comité.

A la fin des hommages, monsieur Balufu Bakupa-Kanyinda, cinéaste congolais, annonce la production d'un documentaire sur les funérailles et le rapatriement de la dent de Patrice Emery Lumumba. Une seconde production est une série documentaire qui raconte la vie d'ancien premier ministre vue par Lumumba lui-même à travers des archives, des témoins, des experts, des biographes ayant analysé son parcours.

Patrice Emery Lumumba a été assassiné en janvier 1961, quelques mois après l'indépendance de la RDC, dans des circonstances restées jusqu'à ces jours obscures. En 2001, la Belgique avait reconnu sa « responsabilité morale » dans la mort de Lumumba au terme d'une commission d'enquête parlementaire. En septembre 2020, la justice belge avait répondu favorablement à une demande de la famille de Patrice Lumumba de lui restituer une dent saisie en Belgique.

Source: www.bbc.com