Business News of Mon, 15 Apr 20190

114 milliards pour remettre en état l’axe routier Yaoundé–Bafoussam

L’essentiel des travaux se concentrera sur la mise en œuvre d’un revêtement en béton bitumeux, d’une couche de base en grave bitume et de fondation en matériaux recyclés issus de la couche existante, révèle nos confrères du Bihebdomadaire Repères en kiosque ce lundi 15 avril 2019. Le journal de Feu Richard Touna, révèle par la suite qu’il est également prévu d’aménager des accotements en enduits superficiels bicouche, de remplacer tous les ouvrages hydrauliques et métalliques existants en dalots et en béton armé, et de construire deux stations de pesage.

Trois aires de repos sont également prévues, ainsi que la réhabilitation de deux postes de péage à Bafia et Bafoussam, la mise en œuvre de la signalisation, la construction d’un échangeur à Obala, et pour finir la reconstruction de la traversée urbaine de Bafoussam et l’aménagement de 40 km de voiries urbaines le long des villes traversées par le projet.

ADVERTISEMENT

Les travaux suscités ont été cofinancés par la Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement camerounais. Du moins en ce qui concerne la section pont d’Ebebda–Bafoussam. Soit 241 KM, pour un montant global de 114.397.981.202 FCFA. Aux entreprises CGCOC, SINO-HIDRO et CREG5 adjudicataires desdits marches, le Ministre des Travaux Publics Nganou Djoumessi a prescrit la volonté du gouvernement. Selon ce dernier, l’état du Cameroun, souhaite pour le projet spécifique de l’axe routier Yaoundé–Bafoussam obtenir des standards de 7,4m pour la chaussée, et 1,5m d’accotement de part et d’autre de la chaussée.

Devant le parlement le 5 avril dernier, Emmanuel Nganou Djoumessi a apporté d’autres précisions «En marge des travaux routiers proprement dits, il existe un important volet aménagement d’infrastructures socio-économiques le long de l’itinéraire routier, notamment: la construction des marchés, salles de classes, cases communautaires, centres multifonctionnels des jeunes et centres de promotion de la famille et de la femme, la réhabilitation des routes communales». Lesdits projets qui selon le Ministre des travaux publics seront confiés aux PME camerounaises, seront achevés d’ici 2020.

Commentaires (0)

Today's Business News

ADVERTISEMENT