1

A la découverte des jumeaux Belibi, fondateurs de Pneupur

Tue, 16 Nov 2021 Source: www.camerounweb.com

Déjà considérée comme la poubelle du monde à cause des véhicules et des divers objets de seconde main en provenance d’Europe, l’Afrique doit encore faire face au problème des pneus usagés qui en sortent et qui continuent de polluer l’environnement, mettant en danger la santé des populations.

Passionés d’automobile, les frères jumeaux Belibi, 37 ans, ont fondé en 2018 Pneupur, une start-up spécialisée dans le recyclage des pneus usés. Il s’agit, expliquent-ils, d’un procédé qui permet de transformer les pneus en divers produits. «Nous produisons des revêtements de sol souples, antidérapants, perméables, poreux, durables et écologiques à base de pneus recyclés. Le premier produit dont nous détenons déjà le brevet, c'est ce revêtement qui est utilisé précisément pour les pistes d'athlétisme, les terrains de basket-ball et de handball, les aires de jeu pour enfants, les gymnases, les terrains multisports, les parkings», déclarent-ils.

Nés à Yaoundé, capitale politique du Cameroun, les frères Belibi débutent d’abord leurs études secondaires au collège François-Xavier-Mvogt avant de se rendre en France où ils décrochent le baccalauréat en système de techniques industrielles au lycée Jean-Jaurès de Carmaux en 2005 et plus tard un BTS en maintenance. Apres leurs études, ils passent leur temps entre la France et le Cameroun. Leur projet a finalement pris corps qu’à partir de fin 2014 quand, lassés de voir les pneus usagés joncher leur magasin, ils décident de leur donner une seconde vie. « À chaque fois que les propriétaires de véhicules venaient échanger leurs roues usées contre de nouvelles, on conservait les pneus hors d’usage. Au fil du temps, tous ces pneus qu'on amassait occupaient beaucoup d'espace. Nous nous sommes demandé ce qu'on pouvait en faire. Après quelques recherches, nous avons entrepris de les recycler en en extrayant la gomme qui pouvait servir au revêtement des sols souples durables et adaptés aux jeux pour enfants», relatent-ils.

Les frères jumeaux effectuent de nombreuses recherches pour mieux comprendre l’idée qui leur passait dans la tête. Après deux ans passés au laboratoire des Arts et Métiers Paris Tech et à l'Université de Technologie de Troyes (UTT), ils ont trouvé chez Bond'innov, un incubateur basé en France, des compétences et un réseau pour monter un business plan et réfléchir à une stratégie commerciale. Au Cameroun, ils bénéficient du soutien d’un incubateur de l’École Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé mise en place par l'État.

Pneupur a notamment glané de nombreuses récompenses par ailleurs le prix de l’entrepreneur en Afrique organisé par Campus France 2015, sur le plan local; prix du Plan triennal spécial jeune en 2017; et lauréat du Concours de la meilleure start-up africaine 2019 organisé par l'entreprise Total. Pour étendre leur activité, les deux jumeaux ont pour ambition d’ouvrir au Cameroun une grande usine de recyclage de pneus dans la commune de Bikok visant à créer 41 emplois directs et 150 emplois indirects sur une période de trois ans, cette unité industrielle commence avec une capacité de traitement de 70 000 pneus usés, avant de passer à 150 000 pneus transformés d’ici la fin de la troisième année d’exploitation.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: