0

Agriculture : l’Etat veut créer une société de refinancement des microfinances

Eco Agriculture Cette société bénéficiera aux agriculteurs

Thu, 31 Mar 2022 Source: www.camerounweb.com

Cette société bénéficiera aux agriculteurs

L’annonce a été faite par le ministre de l’agriculture

L’instruction vient du chef de l’Etat

« Le chef de l’État a instruit la mise en place d’une banque agricole, mais en attendant, nous essayons avec le ministère des Finances de mettre en place une société de refinancement des établissements de microfinances [EMF] qui sont nos bras séculiers sur le terrain pour financer les exploitations familiales et les petites coopératives », indique Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Gabriel Mbairobe, sans donner des informations sur le calendrier de mise en œuvre de ce projet.

Le Cameroun pourrait être doté d’une société publique de refinancement qui bénéficiera aux agriculteurs. Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Gabriel Mbairobe, en a fait l’annonce dans un document publié ce 31 mars par son administration.

Selon le schéma expliqué par le Minader, la société de refinancement sera un établissement financier étatique qui mettra à dispositions des EMF des fonds que pourront emprunter les agriculteurs. Selon les usages en la matière, les taux d’intérêt devraient être bas comparés à ceux pratiqués dans les banques classiques.

Une autre initiative étatique de financement de l’agriculture est en gestation. En septembre 2021, la Banque camerounaise des PME (BC-PME) a annoncé qu’elle se prépare à lancer, en collaboration avec l’Agence de promotion des PME (APME), un guichet agricole. Ce dispositif permettra de faciliter aux PME œuvrant principalement dans la transformation des produits agricoles, l’accès aux crédits bancaires.

Si elles sont mises en œuvre, toutes ces initiatives vont bénéficier aux agriculteurs camerounais qui jusqu’ici se plaignent du manque de financement. Chose qui plombe l’agriculture camerounaise qui aujourd’hui ne produit pas assez même pour satisfaire la demande nationale.

La banque agricole est attendue depuis 2012. À l’époque, l’ex-ministre de l’Agriculture, Essimi Menye, avait indiqué qu’elle serait baptisée Cameroon Agriculture Financial Rural Corporation (CAFRUC) avec un capital de 10 milliards de FCFA, avec pour unique actionnaire l'État du Cameroun.

Source: www.camerounweb.com