0

Budget 2022 : voici les plus grosses enveloppes

Wed, 8 Dec 2021 Source: L'Anecdote

▶ Cliquez ICI pour suivre la CAN 2021 ◀

Chiffré à 5 762,4 milliards de Fcfa équilibré en recettes et dépenses, cinq départements ministériels se taillent la part du lion. Les priorités d’exécution des différentes enveloppes budgétaires s’articulent autour de la finalisation des grands projets, le renforcement sécuritaire, l’amélioration du système éducatif et de l’offre énergétique.

Parmi les cinq départements ministériels les plus nantis dans la répartition de la loi des finances 2022, les Travaux publics viennent en tête avec une enveloppe estimée à 527,065 milliards Fcfa. Ils sont secondés par les Enseignements secondaires avec 400,267 milliards de nos francs. La Défense arrive en troisième position avec 259,8 milliards Fcfa, talonnée par les 246,96 milliards de l’Eau et l’énergie, et des 244,034 milliards de l’éducation de base.

Pour les travaux publics, un point d’honneur est mis dans la finalisation des grands projets routiers. Outre la construction en priorité de 1 444 km de route en 2022, Emmanuel Nganou Ndjoumessi projette également le démarrage des chantiers routiers Ebolowa-Akom2-Kribi et Lolabe-Kribi, l’accélération des travaux de la Ring Road, ceux de la nationale n°11, la poursuite des activités de construction de l’axe Babadjou-Bamenda. En plus de la finalisation de la boucle Awae-Esse-Soa, le ministre parle aussi du lance ment de nouveaux chantiers routiers. Des actions qui s’inscrivent dans la continuité de son programme de connectivité des villes du pays à travers la route.

Aux enseignements secondaires, l’accent est mis sur l’accroissement de l’offre encore insuffisante face à une demande perpétuellement grandissante. L’amélioration des conditions de vie des enseignants, la redéfinition du système éducatif proposée dans les collèges et lycées constituent le chantier que s’est promis de bâtir Nalova Lyonga, pour le prochain exercice. Idem pour les 244,034 milliards de Fcfa de Laurent Serge Etoudi Ngoa de l’Éducation de base.

A la Défense, le défi sera de renforcer le dispositif sécuritaire mis en mal depuis peu, par des groupes terroristes. La veille sur l’intégrité territoriale notamment la guerre sécessionniste au Noso devra s’intensifier, à en croire Joseph Beti Assomo. Le parachèvement des barrages hydro-électriques, la mise sur pied des centrales à gaz, la vulgarisation de l’énergie solaire par l’implémentation des centrales thermiques, le relèvement de la filière du biogaz et l’amélioration de l’offre en eau potable, vont constituer les axes de dépense au ministère de l’Eau et de l’énergie.

Dans un contexte sanitaire mondial précaire, le Cameroun a alloué une enveloppe de 207,24 milliards de Fcfa pour sa santé. La poursuite des actions contre le covid-19, la croisade contre les maladies tropicales et hydriques, le sida et autres pathologies vont continuer de retenir l’attention des pouvoirs publics durant tout l’exercice.

Source: L'Anecdote