1
Business News Tue, 9 Jun 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Camair-Co: Charles Tawamba refuse de remplacer Georges Njipendi Kuotu

La présidence de la République veut remplacer Louis Georges Njipendi Kuotu à la direction générale de la compagnie aérienne nationale. Nommé le 27 mai 2019 l’administrateur civil éprouve des difficultés à relever l’entreprise, qui devient au fil des mois, un gouffre à sous.

Selon des sources au journal L’œil du Sahel, des consultations devant aboutir à la désignation d’un nouveau DG à la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) ont débuté à la présidence de la République depuis quelque temps. Charles Tawamba, ancien administrateur provisoire de la Campost, apprend-on, a été consulté. « Cet inspecteur des régies financières à la retraite, propulsé au-devant de la scène le 25 juin 2005 par sa nomination au poste d’administrateur provisoire de la Cameroon Postal Services (Campost), l’entreprise postale publique alors en pleine crise, aurait simplement décliné l’offre », peut-on lire.

Cette résolution est consécutive à la cessation des activités de la compagnie, suite à la pandémie du Coronavirus dans le pays. Mais à la vérité, cette mesure vient soulager l’État du Cameroun, unique actionnaire de la compagnie, d’une subvention d’équilibre de 2 milliards de FCFA par mois, réclamée par le DG pour poursuivre l’exploitation de Camair-Co, dont pratiquement tous les avions sont cloués au sol depuis des mois, pour divers motifs.

«?Face à l’arrêt de nos activités et après avoir évalué objectivement la pertinence de l’ensemble des possibilités qu’offre la législation en la matière, il est apparu nécessaire d’élaborer un plan de mise en congé technique d’une partie du personnel pour une période de trois mois renouvelables le cas échéant?», écrivait le DG de la compagnie au personnel le 5 mai 2020.

Ce plan, qui devait être mis en œuvre à compter du 8 juin, concerne 371 employés, et au premier chef les personnels dont l’activité est directement impactée par la suspension de l’exploitation.

Dans une correspondance adressée au ministre des Transports le 23 avril, Louis Georges Njipendi Kuotu DG précise que les 206 personnels qui resteront en poste «?s’attèleront à la gestion des affaires courantes, à la maintenance de tous les aéronefs (…), à la recherche des solutions aux différents problèmes conjoncturels et structurels de la Camair-Co?». Le coût prévisionnel de cette mesure, dont la mise en œuvre est tributaire de l’appui financier du ministère des Finances, se chiffre globalement à près 1,5 milliard de FCFA.

Arrivée à la tête de Camair-Co, qui traversait alors la énième crise depuis le lancement de ses activités en 2011, Louis Georges Njipendi Kouotou, comme tous ses prédécesseurs, ne réussit pas à sortir cette compagnie de la zone de turbulence. Pour preuve, il signera en principe, ce 8 juin 2020, la mise en congé technique de 64% des employés de l’entreprise (pour un coût de 1,4 milliard de FCFA financé par le Trésor public), ainsi que le révèle une correspondance à lui adressée par son PCA, le 5 juin 2020.

Charles Tawamba qui a marqué d’une empreinte particulière la restructuration de la Campost, avant de terminer sa carrière comme conseiller technique au ministère des Finances, semble préférer son statut actuel de consultant pour différentes structures, au fauteuil de DG de Camair Co devenu essentiellement éjectable.

Source: lebledparle.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter