1

Cameroun - Corée du Sud : les échanges commerciaux augmentent de 5 milliards FCFA en un an

Cameroun Coree Du Sud Jonghan Kim l'ambassadeur de la République de Corée du Sud au Cameroun, donne les chiffres

Thu, 30 Jun 2022 Source: Défis actuels N°680

Selon Jonghan Kim l'ambassadeur de la République de Corée du Sud au Cameroun, cette enveloppe est passée de 85 à 90 milliards entre 2021 et 2022.

La coopération commerciale Cameroun — Corée du Sud se porte bien. Selon Jonghan Kim l'ambassadeur de la République de Corée du Sud au Cameroun, les échanges commerciaux entre les deux pays sont passés de 170 millions de dollars, soit environ 85 milliards de francs CFA en 2021 à 180 millions de dollars soit environ 90 milliards de francs CFA en 2022. Fort de cette embellie Seoul (la capitale de Corée du Sud) entend accroitre ses échanges avec Yaoundé.

« Nous cherchons à améliorer les liens d'échanges, nous envisageons de développer les capacités, le traitement des produits agricoles et d'élevage pour la conservation des produits alimentaires en collaboration avec le ministère du Commerce et celui de l'Elevage, des pêches et des industries », a souligné le diplomate coréen. En outre, Seoul se propose d'apporter son expertise pour la production du mais, du blé, de l'huile raffinée et du riz au Cameroun.

Ces échanges qui ont eu lieu le 27 juin dernier, dans le cadre d'une audience que le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana a accordé à l'ambassadeur sud-coréen au Cameroun, ont permis au membre du gouvernement de renouveler la position du Cameroun. Pour le Cameroun, « la solution est de produire et transformer sur place et espérer une technologie », a réitéré Luc Magloire Mbarga Atangana.

Pour répondre à cette préoccupation, le diplomate sud-coréen, a annoncé des programmes de formation des leaders, de production du riz à partir de 2023 en collaboration avec l'Agence sud-coréenne de promotion agricole. « Qu'est ce qui est possible pour vous de faire pour le Cameroun ? Le blé, le riz, le mais, les huiles raffinées ? Conscients de votre savoir-faire, nous prenons la Corée du Sud comme un exemple » a affirmé le ministre Luc Magloire Mbarga Atan-gana.

Au cours de cette audience, le Cameroun a également été invité à prendre part à l'Exposition Universelle qui aura lieu en octobre 2030 au nord de la ville de Busan sous le thème : « Transformer notre monde, naviguer vers un avenir meilleur».

Selon le ministre du Commerce, les sollicitations du Cameroun envers la république de Corée du Sud entrent dans le cadre de la promotion de la politique de l'import-substitution élaborée par la SND30, et axée sur le développement de la production et la transformation des marchés locaux. C'est ce qui justifie, selon le membre du gouvernement, la signature par le Cameroun, des accords avec l'Union européenne et l'Agoa qui lui permettent d'exporter ses produits librement vers l'Europe, les USA et l'Afrique grâce à la Zone de libre-échange continentale africaine ( Zlecaf).

Source: Défis actuels N°680