0

Cameroun - Recettes douanières: 77,2 milliards attendus ce mois de septembre

Port Douala Lazare Atou Camerounweb On estime à 100 milliards, l’enveloppe des pertes du fait de la contrebande et du commerce illicite

Fri, 10 Sep 2021 Source: La Météo

A trois mois de la clôture de l’année budgétaire, l’administration que dirige Fongod Edwin Nuvaga s’active pour atteindre, le cap de 804 milliards fixé par le gouvernement.

A cause de la pandémie de la Covid 19 qui a ralenti les importations, les recettes douanières s’amoindrissent beaucoup plus que prévu par le ministère des Finances. Malgré ces aléas, la douane camerounaise que dirige avec maestria, Fongod Edwin Nuvaga, s’active toujours pour atteindre sinon dépasser les objectifs mensuels fixés.

En effet pour ce mois de septembre, le cap des recettes a été fixé à un montant de 77,2 milliards Fcfa. Cette cagnotte devra être fournie par les 12 secteurs des douanes composant les unités de recouvrement de l’institution..Le secteur douane Littoral 1, plus important du Cameroun en termes de recettes, devra collecter au terme du mois en cours, 50,8 milliards.

Des prévisions de recettes de 13,5 milliards de FCFA ont été affectées au secteur Sud 2, basé au port de Kribi. Le secteur Littoral 2, apprend-on d’Ecomatin, est assigné à un montant de recettes de l’ordre de 4,6 milliards de F. Des performances respectives de 640 millions de Cfa, 503 millions et 509 millions sont attendues respectivement des secteurs douane Sud-Ouest, Nord et Extrême-Nord.

Centre (360,6 millions de FCFA), Adamaoua (129 millions), Sud 1 (91,2 millions), Est (44,5 millions), Nord-ouest (10,7 millions), et Ouest (18,4 millions). Des prévisions qui interviennent dans un contexte fortement pénétré par la persistance de la contrebande et du commerce illicite, sources d’importantes pertes de recettes pour la douane camerounaise et le Trésor public.

Pourtant, au troisième trimestre 2020, les recettes collectées par les douanes camerounaises accusaient à trois mois de la fin de l’année budgétaire, un retard de 159 milliards de FCFA (491,7 milliards de FCFA au 30 septembre 2020), sur un objectif de 650 milliards.

Avec la consolidation des méthodes de lutte contre la fraude douanière, tout porte à croire que, les gabelous seront au top du classement des administrations publiques pourvoyeuses de fonds à l’Etat.

Il s’agira du renforcement de l’opération dite Halte au commerce illicite (Halcomi) qui ne cesse de porter des fruits, de l’application des propositions concrètes récemment présentées par David Clovis Um Batta (expert des Douanes) lors d’un colloque dans le cadre des mesures urgentes à mettre en œuvre pour le renforcement du contrôle et de la surveillance de la frontière, en général, et les mécanismes de lutte contre la contrebande des marchandises interdites le long des frontières.

Notons qu’on estime à 100 milliards Fcfa, l’enveloppe des pertes du fait de la contrebande et du commerce illicite au Cameroun, soit 40% des pertes globales.

Source: La Météo