3

Cameroun : baisse de salaire des fonctionnaires en préparation

Minfi Ok Camerounweb Le Cameroun court vers une grave crise économique inquiétante

Fri, 29 Apr 2022 Source: www.camerounweb.com

Le Cameroun court vers une grave crise économique inquiétante. Avec des ressources limitées qui servent d’ailleurs à payer ses dettes et à poursuivre la guerre dans les régions anglophones, le Cameroun va bientôt procéder à la diminution des salaires des fonctionnaires. C’est ce que révèle Dieudonné Essomba dans une nouvelle analyse.

« Car, le Cameroun actuel n’ayant plus d’entreprise vendable, le FMI a directement saisi le budget. Il n’y a donc plus rien d’autre faire que de prier Dieu pour que les prochaines baisses de salaires restent dans des proportions humaines. Car les salaires seront baissés et il ne peut en être autrement. Que les Camerounais ne se fassent aucune illusion là-dessus ! La baisse pourra prendre la forme nominale, où les salaires sont baissés dans leur volume, ou sous la forme monétaire d’une sévère dévaluation », explique-t-il.

Si cette baisse de salaire intervenait effectivement, le Cameroun pourrait encore très facilement se retrouver au bord d’un nouvelle crise sociale. L’augmentation anarchique des prix des produits de nécessité ces dernière crée déjà une tension au sein de la population.

Les enseignants qui multiplient les grèves depuis plusieurs semaines, pourrait compliquer la tâche au gouvernement en cas d’une réduction des salaires.

Et pourtant c’est ce qui va se passer d’après les explications de Dieudonné Essomba. Tout le budget du Cameroun ne s’est désormais qu’à 4 choses.

« -le remboursement de la dette que nous sommes partis prendre chez les autres avec un esprit de frappe qui ne marche pas à ce niveau. Et ce remboursement est prioritaire et c’est cela que le FMI prélève, de gré ou de force

-les salaires dont le Gouvernement s’est fait un point d’honneur de respecte, pour éviter une insurrection très dangereuse pour sa survie

-quelques dépenses de souveraineté pour donner l‘illusion d’un Etat qui marche

-le financement de la guerre contre Boko Haram et surtout, de l’ulcère sécessionniste que les décisions foireuses d‘un Gouvernement autiste sont parties nous fabriquer au NOSO.Ensuite, plus rien !

Finies les fanfaronnades ! Cette racaille ne vient plus dans les médias plastronner sur l’intelligence du Gouvernement pour les Grands Projets, l’Emergence en 2035 et autres conneries de la même espèce. », précise-t-il.

Source: www.camerounweb.com