0

Cameroun : des experts à l’école de la passation des marchés publics en ligne

Tue, 8 Sep 2020 Source: journaldu cameroun

Un atelier de renforcement des capacités techniques des coaches internes et membres des équipes chargées de la mise en œuvre des Initiatives à résultat rapides (IRR) pour la passation des marchés publics en ligne s’est ouvert ce mardi 8 septembre 2010 par le ministre Ibrahim Talba Malla.

En ouvrant ce séminaire de renforcement des capacités techniques des coaches de son département ministériel, le ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics (Minmap) Ibrahim Talba Malla a, dans le cadre de la passation des marchés publics en ligne, dressé un bilan probant de l’exercice en cours.

A titre illustratif, selon le ministre, pour l’exercice 2019, 5434 projets ont été programmés en ligne, avec la possibilité de consulter et télécharger les plans de passation des marchés publics des différents maîtres d’ouvrages délégués. De plus, 197 avis d’appel d’offre ont été publiés sur la plateforme et huit marchés attribués en ligne. Pour l’exercice 2020 en cours, 6210 projets ont été programmés en ligne pour 130 avis d’appel d’offre publics et 16 marchés attribués en ligne.

De l’avis du patron des marchés publics au Cameroun, ces résultats ont été abstenus grâce à un accompagnement de proximité des acteurs par les équipes techniques du Minmap. Toutefois, plusieurs facteurs entravent la bonne exécution de cette activité parmi les pesanteurs on peut citer : l’absence ou l’insuffisance de la logistique nécessaire à l’exploitation du système chez certains maitres d’ouvrages et la résistance au changement.

Pour booster le taux de passation des marchés publics en ligne, le gouvernement camerounais a obtenu de l’Association internationale pour le développement (FIDA) un financement dans le cadre de l’amélioration de la qualité de la dépense publique et le renforcement du système statique et se propose d’utiliser une partie pour financer la deuxième vague des Initiatives à résultats rapides sur la passation en ligne des marchés publics à travers le projet d’amélioration de l’efficacité de la dépense publique et du système statique.

En effet le lendemain de la création du ministère des Marchés publics le 9 décembre 2011, la Corée du Sud s’était proposée d’accompagner le gouvernement camerounais dans la mise en œuvre d’un système de passation des marchés publics par voie électronique, communément appelé « E-procurement ».

Cet engagement s’est matérialisé par la signature le juillet 2013, d’un mémorandum d’entente entre le ministère des Marchés publics, représentant la partie camerounaise et l’Agence coréenne de Coopération internationale « KOICA ». Ce protocole avez été suivi de la signature le 1er juillet 2014, d’un accord de don pour le financement de la première phase de cet ambitieux projet avec l’implication du ministère de l’Economie et de l’aménagement du territoire.

Source: journaldu cameroun

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.