0

Cameroun: la SIC a recouvré plus de 100 millions d’arriérés de loyers en 2 mois

Logement Camp Sic Image illustrative

Thu, 22 Sep 2022 Source: EcoMatin

D’après le directeur général de cette entreprise publique, l’opération de recouvrement des créances lancée par ses soins en juillet dernier affiche un taux de réalisation de 67%.

A fin juin 2022, la Société immobilière du Cameroun (SIC) a lancé une vaste opération de recouvrement des arriérés de loyers auprès des locataires indélicats résidant dans les 8 cités-sic qu’elle possède dans la ville de Yaoundé. Le bras séculier de l’Etat en matière d’immobilier se donnait 1 mois, soit jusqu’au 30 juillet 2022, pour rentrer en possession d’une enveloppe de créances d’un montant global de 256,9 millions de FCFA. Sauf que deux mois après, l’opération n’est pas encore terminée. Toutefois, d’après Ahmadou Sardaouna, le directeur général de la SIC, ses équipes ont déjà recouvré 67% de cette somme d’argent. Ce qui représente un montant de 194,56 millions de F. «Nous avons engagé une campagne de recouvrement et nous sommes actuellement à environ 76% de ce recouvrement. Nous avons aussi des locataires qui sont partis sans payer depuis des années et il n’y a pas de mécanisme de contrainte » a expliqué le DG de la SIC lors de son passage à la télévision nationale le 18 septembre 2022.

Ahmadou Sardaouna a également fait une description du visage que revêtent les habitations Sic actuellement. A en croire ce dernier, 60% du parc locatif de cette entreprise, détenue à majorité par l’Etat, est en état de dégradation avancée. Sa situation financière est tout aussi catastrophique. Faustin Clovis Noundjeu, son directeur général adjoint, révélait en juin dernier, plus précisément en marge d’une conférence organisée dans le cadre du Salon de l’action gouvernementale (Sago), qu’il faudrait au moins 6 milliards FCFA pour une complète réhabilitation des logements vétustes. La Société immobilière du Cameroun, dont les recettes annuelles sont en deçà de 3 milliards de FCFA est dans l’incapacité de mobiliser une telle somme.

En attendant, le vieillissement progressif du patrimoine de la SIC occasionnent des pertes conséquentes, évaluées à 6 milliards de F chaque année. « Les amortissements causés par le patrimoine de la société de plus en plus vieillissant et depuis plus de 40 ans aujourd’hui, ce qui cause un manque à gagner d’environ 6 milliards FCFA chaque année par la SIC. Nous avons également des charges contentieuses avec la justice qui nous prennent au moins 1 milliard FCFA. Ça veut dire que quand la SIC fait son bilan, elle est à moins 7 milliards FCFA à combler» a expliqué son directeur général.

Source: EcoMatin