0

Cameroun : le Groupe Mira va investir 120 milliards dans la construction d’un complexe cimentier au Nord

Construction De Cimenterie Image illustrative

Fri, 2 Sep 2022 Source: EcoMatin

Cette unité industrielle dont les travaux devraient démarrer en 2023 va non seulement produire du ciment, mais disposera également d’une capacité de production de 700 000 tonnes de clinker par an.

La société camerounaise Mira S.A. est engagée dans un projet d’extension de ses installations, avec le lancement au cours de l’année 2023, des travaux de construction d’un complexe cimentier dans la région du Nord. D’après nos confrères du site Investir au Cameroun, l’entreprise prévoit un investissement chiffré à environ 120 milliards de FCFA pour la mise en œuvre de cette unité industrielle, qui produira non seulement du ciment sous son label Mira-Co, mais également du clinker, soit environ 700 000 tonnes par an. Il s’agira alors du volume le plus important de clinker produit localement, après que le leader du marché, les Cimenteries du Cameroun (Cimencam), a récemment intégré dans sa nouvelle usine en construction à Figuil (Nord), une ligne de production du clinker d’une capacité de 1000 tonnes par jour, soit un peu plus de 350 000 tonnes annuelles. Le coût global de l’investissement de Cimencam s’élève à 50 milliards de FCFA.

Les deux opérateurs du secteur sont les seuls à avoir entrepris de se lancer dans la production locale de clinker. La région du Nord est en train de devenir la destination privilégiée pour les cimentiers qui aspirent à se lancer dans la production de cette matière première. La zone de Figuil présente en effet un atout économique indéniable car riche en calcaire, essentiel dans la fabrication du clinker. A terme, l’on pourrait évaluer leur production globale de cette matière première au million de tonnes, ce qui devrait atténuer les surcoûts liés à l’importation de cette matière, et induire sans doute une baisse relative des prix du ciment. « Si nous parvenons à produire localement un million de tonnes de clinker chaque année, le prix du sac de 50 kg de ciment pourrait revenir autour de 4 000 à 4 200 FCFA (contre 5 400 à 5 500 FCFA actuellement, NDLR) », soutient un acteur du marché qui s’est confié à Investir au Cameroun.

L’industrie du ciment a subi les variations du marché international, avec en prime la pandémie de Coronavirus, dont les effets ont entraîné une explosion des coûts du fret de 165% entre janvier 2020 et décembre 2021, couplée à une hausse des cours mondiaux du clinker de 89%. Les répercussions sur le prix du sac de ciment de 50kg se sont faites ressentir immédiatement, et sont de l’ordre de 1000 à 12 00 FCFA chez quasiment tous les opérateurs. On en compte cinq au Cameroun pour le moment. Il s’agit de Cimencam (2,2 millions de tonnes), filiale locale du groupe Lafarge-Holcim-Maroc Afrique (Lhma) ; du Nigérian Dangote (1,5 million de tonnes) ; du Turc Eren Holding, qui contrôle le capital de Medcem Cameroun (600 000 tonnes) ; de la société Mira Company (un million de tonnes évoqué au départ du projet) et du Marocain Cimaf (500 000 tonnes).

Source: EcoMatin