0

Cemac : Après les États, la Cosumaf essaie de convaincre les particuliers d’investir en bourse

COSUMAF Entreprises Notation Financiere La Cosumaf essaie de convaincre les particuliers d’investir en bourse

Tue, 11 Oct 2022 Source: Emergence N°2263 du lundi 10 Octobre 2022

Après les États et les entreprises de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad), la Commission de surveillance du marché financier (Cosumaf) a lancé la sensibilisation des particuliers à l’occasion de la Semaine internationale de l’investisseur Cemac 2022, organisé du 3 au 9 octobre à Douala, sous le thème «la résilience de l’investisseur et la finance durable ».

« Nous cherchons à disséminer auprès du public la connaissance minimale des règles qui existent en matière d’investissement. […] Nous pensons que le marché financier doit être un des leviers de développement de nos économies dans la région de la Cemac», a expliqué Nagoum Yamassoum, le président de la Cosumaf.

Le gendarme du marché financier espère constituer parmi les cibles (17-30 ans et 30-70 ans) une masse critique d’investisseurs avertis et intelligents capables de consommer les produits des marchés financiers.

«Aux investisseurs qui peuvent avoir des excédents de trésorerie, on leur demande d’être calme, résilient. Parfois il faut laisser passer des opportunités qui n’en sont pas unes et regarder celles qui sont régulées», explique le DG de la Bvmac, Louis BangaNtolo. D’où le thème de l’édition 2022. Pour ce qui est de la finance durable, il est question de décliner, au niveau de la sous-région, une tendance mondiale sur la protection de l’environnement. Il est donc question de faire en sorte que l’investisseur intègre les enjeux environnementaux dans ses choix d’investissement.

La culture boursière est encore balbutiante dans la sous-région. Dans son rapport d’activités de l’année 2021, la Bvmac confesse qu’elle fait partie des dernières bourses du continent.

Source: Emergence N°2263 du lundi 10 Octobre 2022