0

Confidentiel : ‘Amougou Bélinga n’a aucune preuve contre les fonctionnaires des impôts’

Amougou Belinga Entreprises Fictives Vision Amougou Belinga a porté plainte contre 9 fonctionnaires de la DGI

Mon, 18 Apr 2022 Source: www.camerounweb.com

• Amougou Belinga a porté plainte contre 9 fonctionnaires de la DGI

• Amougou Belinga dit avoir filmé les infractions commises par les fonctionnaires

• Un proche de Biya dément cette version


Que s’est-il réellement passé dans les bureaux de l’homme d’affaires Amougou Belinga avec les agents du fisc. A en croire Bruno Nidjang, le directeur adjoint de Vision-4, un émissaire du directeur général des impôts a tenté de procéder à une opération de corruption avec Amougou Belinga. La scène serait filmée et la vidéo, envoyée au tribunal.

« Elle va faire savoir à ce dernier qu'elle a été mandatée par le Directeur général des Impots Modeste ... pour trouver un arrangement à l'amiable à hauteur de 500 millions de francs CFA pour arrêter ce harcèlement fiscal. Comprenant la démarche peu orthodoxe, de ces fonctionnaires verreux le président du groupe l'Anecdote en homme avisé va les faire décharger séance tenante, une somme de 50 millions de francs CFA. L'opération est discrètement filmée », déclare Bruno Bidjang dans un reportage. Il explique également que 9 fonctionnaires de la Direction Générale des Impôts sont poursuivis pour « tentative d'extorsion de fonds, concussion, abus de fonction, chantage et corruption ».

Selon le journaliste Martinez ZOGO, Amougou Belinga ne détient aucune preuve contre les fonctionnaires de la DGI. Il accuse d’ailleurs le président du groupe l’Anecdote de tenter de se soustraire à son obligation de payer les impôts. Pour ce journaliste qui a toujours pris la défense d’Amougou Bélinga par le passé, Vision 4 aurait diffusé les preuves si elles étaient réellement en sa possession.

« Vous connaissez bien Jean-Pierre Amougou Belinga. S'il avait ces preuves, il les aurait déjà publiées partout. Il ne les a pas. Il fait ce qu'on appelle de la fuite en avant. Les impôts qu'on lui demande payer, il les paiera », a-t-il déclaré sur Tara+. En effet Amougou Belinga a habitué les Camerounais aux publications fracassantes. Son média avait diffusé en mondovision la nudité d’un candidat à la présidentielle de 2018. Il a fait fuiter les conversations houleuses entre lui et l’ambassadeur du Cameroun en RCA dans lesquelles il l’humiliait. La chaîne d’Amougou Belinga avait également accusé le patron de la police Mbarga Nguele de malversations en direct.

Source: www.camerounweb.com