0

Covidgate : le FMI maintient la pression et réclame un audit indépendant

Paul Biya Derniere Bataille Le FMI maintient la pression et réclame un audit indépendant

Mon, 24 May 2021 Source: www.camerounweb.com

• L’audit de la Chambre des comptes a révélé plusieurs anomalies

• Plusieurs ministres sont auditionnés par le Tribunal criminel spécial

• Le FMI exige un audit externe indépendant


Le Fonds monétaire international (FMI) maintient la pression le régime de Yaoundé. Le bailleur de fonds ne se contente pas du rapport de la chambre des comptes mais exige un audit indépendant. Selon les révélations des confrères de Jeune Afrique, le ministère de l’économie et des finances avait lancé en février 2021, un avis de manifestation d’intérêt pour la présélection des cabinets. Aucun cabinet n’est retenu pour l’heure.

Au Palais de l’Unité, Paul Biya exige lui aussi que toute la lumière soit faite sur la gestion du fonds spécial dédié à la lutte contre le Coronavirus. Il a longtemps donné le feu vert pour que les auditeurs de la Chambre des comptes ainsi que les enquêteurs du Tribunal Criminel Spécial mettent la main sur les auteurs d’éventuels détournements.

Bien que le rapport d’audit de la Chambre des comptes révèle d’énormes anomalies, plusieurs experts en audit s’accordent à dire que le document sur la base duquel les ministres sont actuellement auditionnés n’est pas complet.

« Il ne s’agit pas d’un audit, mais d’un aperçu ne portant que sur 30 % des 180 milliards de F CFA (274,4 millions d’euros) affectés à ce fonds spécial. Par ailleurs, tous les ministères impliqués n’ont pas retenu l’attention de cette juridiction (…) Il aurait été indiqué pour la Chambre d’aller plus loin, en soulignant à chaque fois les procédures qui ont été violées, ignorées ou tout simplement contournées, dans un souci d’éducation et de prévention, afin de limiter la survenance de ce genre de dérives à l’avenir. Ce n’est pas l’ignorance des règles et procédures de la commande publique qui est à l’origine de ce dérapage, mais plutôt la cupidité de certains », regrette un auditeur local contacté par Jeune Afrique.

Une source proche du dossier rappelle les réelles préoccupations du FMI. L’institution ne militent pas pour les sanctions contre les auteurs de détournements, mais conditionnerait simplement ses prochains décaissements à un audit externe indépendant.

«Le souci du FMI ne porte pas sur les soupçons de distraction des fonds, mais sur la production d’un audit externe qui était une condition préalable », précise la source à JEUNE AFRIQUE.

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Related Articles: