0

Economie : à l’image de tous les pays Africains notamment le Cameroun, la Côte d’Ivoire va devoir serrer la ceinture

Biya Ouattara Le niveau de l’inflation est de plus en plus inquiétant

Thu, 21 Apr 2022 Source: www.camerounweb.com

Le président Ivoirien semble voir les choses de loin pour ce qui concerne l’économie de son pays. Et le pays va devoir vraisemblablement assister à des coupures budgétaires, à commencer par les dépenses de l’appareil exécutif.

La guerre russo-ukrainienne qui, par son enlisement ressemble de plus en plus à un conflit planétaire avec son lot de répercussions sur le plan économique, le niveau de l’inflation de plus en plus inquiétant ou encore l’alerte à la famine donnée par la FAO pour l’Afrique de l’ouest dans les mois à venir, les voyants sont loin d’être au vert pour les économies de la sous-région ouest-africaine. Ainsi, ADO préfère agir plutôt que d’avoir à réagir.

Lors de son discours sur l’état de la nation qu’il a prononcé, ce mardi 19 avril 2022 devant le parlement ivoirien réuni à Yamoussoukro, Alassane Ouattara a annoncé la reconduite de Patrick Achi dans ses fonctions de premier ministre alors que ce dernier présentait sa démission et celle de son gouvernement il y a une semaine. La tâche qui attend désormais le premier ministre est la constitution d’une équipe gouvernement restreinte.

"C'est pour tenir compte de la conjoncture économique mondiale et la nécessaire réduction des dépenses de l'État que le gouvernement qui sera mis en place cette semaine sera resserré. Monsieur le Premier Ministre vous avez mes instructions à cet effet". C’est ce qu’a déclaré le président ADO à l’endroit de son ancien-nouveau premier ministre. La discipline budgétaire est donc réellement de mise au pays du cacao.

Resté vacant depuis près de 2 ans, le poste vice-président est lui aussi désormais pourvu. Et le choix pour ce poste ne relève nullement du hasard. C’est le Gouverneur de la Banque centrale des États d'Afrique de l'ouest (BCEAO) depuis 2011, Tiémoko Meyliet Koné qui a été nommé à ce poste. Un "brillant économiste" selon du président.

C’est dire que le souci de relever le défi d’une économie ivoirienne résilience face à une conjoncture économique mondiale peu rassurante est au cœur de la nouvelle politique économique du pays des éléphants.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: