0
Business News Fri, 15 Apr 2022

Economie : le Cameroun va perdre beaucoup d’argent

• La Standard Chartered va quitter au total sept (07) pays d’Afrique et du Moyen Orient

• La Standard Chartered compte parallèlement arrêter ses activités de banque de détail

• Standard Chartered exerce ses activités au Cameroun depuis 1986



Standard Chartered, la banque britannique, a annoncé qu’elle allait cesser ses activités dans de nombreux pays dont certains pays africains.

La Standard Chartered va quitter au total sept (07) pays d’Afrique et du Moyen Orient. Les pays concernés par cette fermeture en Afrique sont l’Angola, le Cameroun, la Gambie, la Sierra Léone et le Zimbabwe.

Cette décision de la banque se justifie par la volonté de la Standard Chartered de concentrer l’essentiel de activités sur les marchés à plus forte croissance de la région. Les marchés en Afrique et au Moyen Orient concernés par cette cessation prochaine d’activités ont généré seulement 1% du revenu total en 2021.

« Nous restons emballés par un certain nombre d’opportunités que nous voyons dans la région de l’Afrique et du Moyen-Orient, comme l’illustrent nos nouveaux marchés, mais nous restons vigilants dans notre évaluation des endroits où nous pouvons fournir des rendements sensiblement améliorés pour les actionnaires », a indiqué le PDG de Standard Chartered,Bill Winters.

La Standard Chartered compte parallèlement arrêter ses activités de banque de détail, de banque privée et de banque de petites entreprises en Tanzanie et en Côte d’Ivoire. Ainsi, la Standard Chartered va chercher à viser les entreprises, le commerce et les institutions.

Rappelons que Standard Chartered est une banque britannique fondée en 1853, dont le siège social est à Londres. Elle est cotée sur l’indice FTSE 100 de la bourse de Londres et figure parmi les 30 plus grosses capitalisations boursières britanniques.

Standard Chartered exerce ses activités au Cameroun depuis 1986. Les services aux particuliers occupaient déjà la portion congrue de son activité. Au mois de février 2021, ils représentaient 5,73% de la clientèle de cette banque dont les dépôts sont dominés à 55,59% par les entreprises privées et à 21,39% par l’administration publique centrale.
Source: www.camerounweb.com