0

Flavien Kouatcha révolutionne l’entreprenariat agricole avec ses kits aquaponiques

Flavien Kouatcha 2 Flavien Kouatcha

Mon, 11 Oct 2021 Source: www.camerounweb.com

Né à Bandjoun dans la région de l’ouest Cameroun, Flavien Kouatcha Simo a obtenu son baccalauréat au collège De La Salle à Douala. Par la suite, il décide de poursuivre ses études universitaires en génie électrique à l’Institut Universitaire de Technologie à Douala. Flavien alors âgé de moins de 30 ans se résout à se lancer dans l’entreprenariat agricole. « En effet, j’ai toujours nourri l’ambition de monter ma propre entreprise. Même si je me suis senti très à l’aise en travaillant pour des entreprises établies et présentes au Cameroun ou ailleurs, quelque chose me disait que je peux mieux faire. Donc, j’avais entrepris d’obtenir après mon diplôme d’ingénieur un Master Spécialisé en Marketing Digital et Relations Publiques, ce que j’ai fait avant d’effectuer la transition pour ce nouveau métier passionnant dans lequel je me sens encore plus à ma place. », a-t-il déclaré.

Nous sommes en 2015 lorsque Flavien va créer « Save Our Agriculture » une start-up qui fabrique des kits aquaponiques pour les personnes qui veulent cultiver facilement des aliments biologiques. Initialement, la start-up de Kouatcha fabriquait de petites unités de production aquaponiques à usage individuel. Depuis lors, « nous avons également développé des unités de volume moyen, mais les coûts restent largement supérieurs au pouvoir d’achat moyen au Cameroun », a déclaré Kouatcha. L’ingénieur a financé le lancement de Save Our Agriculture avec ses propres économies. Conçus pour un usage personnel ou professionnel, les kits sont vendus entre 80 000 et 600 000 francs CFA. Depuis fin 2017, Save Our Agriculture commercialise également un prototype dans un conteneur de 40 mètres carrés.

Dans le but de s’étendre au-delà des frontières du Cameroun, la société a lancé des opérations au Sénégal et au Rwanda en 2018. « La façon dont l’agriculture a été pratiquée en Afrique jusqu’à présent ne nous a pas permis de nourrir efficacement nos populations », a noté Kouatcha. « Nous devons produire des aliments différemment, sans que les agriculteurs aient besoin d’avoir des connaissances techniques de haut niveau. » Save Our Agriculture vend actuellement les unités aquaponiques, mais aussi des légumes frais et du poisson de la ferme de l’entreprise. À long terme, son modèle d’affaires devrait se concentrer exclusivement sur la conception et la fourniture de matériel agricole dans toute l’Afrique, à travers un réseau de fabricants certifiés.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: