0

Gulfcam SAS: Perrial Jean Nyodog en sapeur pompier

Tue, 23 Nov 2021 Source: African first crowns news N°0012

Démis de ses fonctions de Directeur Général de TRADEX, une entreprise de trading de produits pétroliers, en Décembre 2020 et alors que de mauvaises langues lui prédisaient la voie du garage, voici que Perrial Jean Nyodog, contre toute attente, rebondit à la tête de Gulfcam, une entreprise née de la récente fusion de la Camship-Clgg S.A et Gulf of Guinea Investment Shipping and trading corporation (Gulfin S&T Co) moins d’un an après sa destitution.

COMME IL L’AVAIT ÉTÉ À TRADEX, LE VOICI À NOUVEAU PIONNIER À GULFCAM

C’est l’association de Camship-Clgg S.A et Gulf of Guinea Investment Shipping and trading corporation (Gulfin S&T Co) qui a donné naissance à la Gulfcam, fruit d’un acte sous seing privé du 21 septembre 2021. L’un des effets de cet accord porte sur un apport de l’intégralité de l’actif de la Camship-Clgg S.A vers celui de Gulfin S&T Co. Gulfin S&T Co qui ne se portait pas bien et dont certains responsables sont aujourd’hui embastillés pour détournement de deniers publics.

L’actif de la Camship-Clgg au moment de la signature de la convention était évalué à un montant de 7.590.942.397 FCFA. Avec un passif de 4.019.755.903 FCFA, l’apport final de Camship-Clgg S.A dans la nouvelle entité s’élève à un montant net de 3.571.186.494 FCFA. La transaction a été précédée par l’approbation des As- semblées générales extraordinaires respectives des deux entreprises.

D’après Me. Régine Dooh Collins-Ekollo, qui a publié l’acte de fusion, les créanciers des sociétés fusionnaires, dont la créance est antérieure à l’avis de publication de la fusion-absorption, peuvent former des oppositions à la fusion dans un délai d’un mois à compter de sa parution, dans les conditions prévues par l’Acte uniforme Ohada relatif au Droit des sociétés commerciales et du Groupement d’intérêt économique. L’acte sous seing privé entre Gulfin S&T Co et Camship-Clgg S.A a défini les postes de responsabilité au sein de Gulfcam. René Mbayen, Directeur général de Gulfin S&T a été porté comme Président du Conseil de surveillance de Gulfcam. Et Perrial Jean Nyodog, au poste de président la société et président du directoire, après avoir intégré le conseil d’administration de Gulfin en mars 2021, en provenance de TRADEX S.A où il a occupé le siège de Directeur général jusqu’en décembre 2020. C’est donc Perrial Jean Nyodog qui doit impulser une nouvelle dynamique aux trois anciennes entreprises. Pour l’accompagner dans la réalisation de ses nouvelles missions, il a procédé à la nomination aux postes de directeur général et directeur général adjoint respectivement messieurs Abert BOUM et Bernard André Ndengue Jean Perrial Nyodog.

C’est à TRADEX S.A que Perrial Jean Nyodog a imprimé ses marques. Ancien cadre de la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH), c’est lui qui est nommé à la tête de la filiale de la SNH qu’il va diriger pendant une vingtaine d’années. On ne vendait pas cher la peau de TRADEX à l’époque car le secteur du trading du pétrole était dominé par les multinationales qui quadrillaient toutes les grandes villes du pays sauf les villes de moyenne importance et la campagne. C’est dans cette brèche que Perrial Jean Nyodog va s’engouffrer, investissant en campagne sans négliger la périphérie des grandes villes et sans tarder, TRADEX va écrire en let Démis de ses fonctions de Directeur Général de TRADEX, une entreprise de trading de produits pétroliers, en Décembre 2020 et alors que de mauvaises langues lui prédisaient la voie du garage, voici que Perrial Jean Nyodog, contre toute attente, rebondit à la tête de Gulfcam, une entreprise née de la récente fusion de la Camship-Clgg S.A et Gulf of Guinea Investment Shipping and trading corporation (Gulfin S&T Co) moins d’un an après sa destitution.

Aujourd’hui, TRADEX est présente dans une cinquantaine d villes et villages et son expansion se poursuit. En dehors du Cameroun, TRADEX est aussi présente dans plusieurs pays d’Afrique Centrale comme la République Centrafricaine, au Tchad et en Guinée Equatoriale. Avant de quitter la tête de TRADEX, Perrial Jean Nyodog envisageait s’attaquer au marché du Congo (Brazzaville).

Créée en 1999, TRADEX a connu une expansion fulgurante pour une entreprise camerounaise grâce au style managérial d’un homme qui savait être proche de ses collaborateurs et toujours à l’écoute de sa clientèle. Il est l’un des rares à avoir mis en place des "journées clientèle" au cours desquelles lui-même venait passer la journée avec ses collaborateurs pompistes et pendant cette journée, il recueillait les doléances des clients pour les satisfaire plus tard. Grâce à lui des produits de qualité étaient servis à la pompe, ce qui a amené d’autres marketeurs à être vigilants sur la qualité des produits qui leur étaient livrés.

Mais le plus gros challenge fut celui de faire bâtir un immeuble futuriste en plein cœur administratif de la ville de Douala à Bonanjo. Un bâtiment qui abrite tous les services de la direction générale, qui a belle allure et qui laisse admirateur tout visiteur. Une vraie prouesse quand on sait que de nombreuses entreprises multinationales ont pour sièges, des immeubles en location. Cette dynamique, nous sommes certains qu’il va l’insuffler à Gulfcam dont il vient de prendre la direction. Bon vent Monsie

Source: African first crowns news N°0012