0
Business News Sun, 28 Jun 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Hevecam annonce des licenciements pour raison économique

L’entreprise spécialisée dans l’exploitation du caoutchouc naturel rencontre d’énormes difficultés. D’où la nécessité d’accélérer la transformation technologique de certains services.

La société Hevéa Cameroun (Hevecam) se prépare à une vague de licenciements pour motif économique. Ces licenciements, selon une note interne de l’entreprise spécialisée dans l’exploitation du caoutchouc naturel, sont dus aux difficultés rencontrées par Hevecam.

Restructuration en interne

Des difficultés qui ont pour corollaires la nécessité de restructurer en interne la société. Mais également de supprimer ou transformer certains postes et départements et d’accélérer la transformation technologique de certains services.

Selon la note signée du directeur général Patrick GrandCola, la restructuration implique une réorganisation des départements et des services. Notamment la suppression de certains services (Internal marketing, RH archives et statistiques, RSE…). Aussi, la réorganisation et/ou la réduction des effectifs dans les départements supports notamment finance, Supply chain, export et direction générale, ressources humaines…

Les critères de licenciements

« Les critères choisis pour sélectionner les salariés licenciés sont ceux prévus à l’article 40 du code du travail camerounais. De même que ceux visant la réorganisation de l’entreprise notamment : l’impact de la réorganisation, les aptitudes professionnelles dont le caractère non productif, l’ancienneté dans l’entreprise, la contribution aux cotisations sociales au-delà de 180 mois, l’atteinte de l’âge de 55 ans, les charges familiales ». Peut-on lire dans la note datée du 26 juin 2020.

Hevecam traverse de moments difficiles depuis quelques temps. Le 28 février 2019 par exemple, Eric Hocepied alors directeur général est licencié. Le limogeage de cet ingénieur agronome faisait suite à un audit inopiné de l’actionnaire majoritaire Alcyon Agri. On lui reprocherait des manquements managériaux graves et un arrêt non justifié des extensions de Bissiang et de Mbebe- Elogbatindi.

Rappelons qu’Eric Hocepied avait entrepris beaucoup de changements au sein de la société. Il avait revu les salaires de tous les employés à la hausse pour leur offrir de meilleures conditions de vie.

Source: actucameroun.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter