0
Business News Wed, 22 Jul 2020

Humiliation internationale : le Cameroun classé parmi les mauvais payeurs

L'agence de notation a placé en revue cinq pays ayant suspendu le paiement de leur dette envers les pays riches. Ce mécanisme a pourtant l'aval du G20, des Nations-Unies et de la Banque mondiale. Mais Moody's s'inquiète du traitement qui pourrait être appliqué aux créanciers privés.

Ethiopie, Pakistan, Cameroun, Sénégal et Côte d'Ivoire : cinq pays se retrouvent actuellement dans le collimateur de Moody's. L'agence de notation les a placés sous revue, dans la perspective d'une éventuelle dégradation de leur note. Leur point commun ? Ces Etats très endettés ont décidé de profiter d'un moratoire sur les paiements des dettes bilatérales qu'elles ont conclues avec des créanciers publics ou supranationaux.

Il ne s'agit pourtant pas d'une décision brutale de la part des pays emprunteurs. Cette possibilité leur a été très officiellement accordée lors de la réunion du G20 du 15 avril dernier, avec le soutien des Nations-Unies, de la Banque mondiale et du Club de Paris, qui rassemble les principaux prêteurs publics des pays en développement. Le mécanisme prévoit, pour aider les Etats les plus pauvres à surmonter les conséquences sanitaires et économiques de la crise du Coronavirus, d'alléger pour un temps la charge de leur dette.

LIRE LA SUITE:
Source: lesechos.fr