0

Insolvabilité: Camwater réclame des impayés de 10,3 milliards de FCFA à l’Etat à fin juin 2022

Camwater Bicubic Image illustrative

Wed, 7 Sep 2022 Source: www.camerounweb.com

C'est la substance d’une récente correspondance du Directeur général de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater), Gervais Bolenga adressée au ministre des Finances, Louis Paul Motaze.

La Cameroon Water utilities corporation (Camwater) fait partie des entreprises publiques dont l’insolvabilité de l’Etat impacte sérieusement les activités. Au 30 juin 2022, l’entreprise publique en charge de la production et de la distribution de l’eau potable au Cameroun revendique des impayés de factures d’eau à l’État de l’ordre de 10,3 milliards de FCFA. A l’effet de recouvrer ses créances, Gervais Bolenga Directeur général de la société depuis 2017, a adressé le 10 août dernier une correspondance au ministre des Finances Louis Paul Motaze. Dans ce courrier, le DG de Camwater plaide pour le remboursement de son ardoise vis-à-vis de l’Etat et de ses démembrements.

«?En vue d’assurer une meilleure desserte en eau et continuer à couvrir nos charges incompréhensibles (salaires, produits de traitement, maintenance des stations de production…), j’ai l’honneur de solliciter, sauf meilleure appréciation, le paiement du reliquat des créances de consommations d’eau des administrations publiques des années 2018, 2019, 2020 et 2021 s’élevant à 4.300?000.000 FCFA . En rappel, les créances engagées pour le compte du premier semestre 2022, 6.000.000.000 FCFA notamment, sont aussi en attente de paiement, pour un total d’impayés de 10.300.000.000 FCFA», écrit le DG.

En effet, le top management de la Camwater est résolument tourné vers une vaste opération de recouvrement de ses créances. Depuis près d’un an déjà, la structure a initié une campagne de recouvrement des impayés de consommation d’eau potable s’élevant à près de 50 milliards de FCFA. L’opération vise à rétablir une équité au profit des abonnés qui paient régulièrement leurs factures mais subissent des coupures d’eau intempestives du fait des conséquences des clients mauvais payeurs. Si à la Camwater on ne renseigne pas sur le taux d’évolution de cette opération, le rapport 2020 de la Commission technique de réhabilitation des entreprises publiques et parapubliques (CTR) propose d’autres pistes de solutions « dans l’optique de l’atteinte d’un équilibre financier du secteur, il est nécessaire de finaliser l’étude diagnostique en cours qui permettra de proposer au gouvernement un modèle économique du secteur compatible avec les réalités », note le rapport. Le même document rapporte que l’Etat a apuré 66,2% de sa dette sur Camwater entre 2018 et 2020. Celle-ci s’élevait à 45,633 milliards de FCFA en 2018, et en 2020, elle ne se chiffre plus qu’à 15,418 milliards de FCFA.

Au demeurant, le Conseil d’administration de la Camwater tenu le 29 octobre 2021 a approuvé les états financiers de cette entreprise. Malgré une importante ardoise de factures impayées, la Camwater a clôturé l’exercice 2020 avec un résultat net d’environ 1,3 milliard de FCFA.

Source: www.camerounweb.com