0

Joseph Dion Ngute propose une titrisation totale de la dette des communes par le ministère des Finances

Dion Ngute Rapport Audit 2021 La CNPS réclame plusieurs milliards aux communes

Fri, 15 Jul 2022 Source: www.camerounweb.com

• Plusieurs communes avaient été scellées par la CNPS

• La CNPS réclame plusieurs milliards aux communes

• L’Etat veut éviter l’asphyxie des communes

Pour Joseph Dion Ngute, il est important d’éviter la crise entre la CNPS et les Communes dans l’avenir. Le premier ministre a à cet effet adoubé l’idée de contrôles plus réguliers pour éviter aux communes d’accumuler leur dette. Mais il est aussi question selon Dion Ngute de rappeler aux exécutifs municipaux les procédures et le traitement des dossiers qui concernent les charges sociales grâce à des formations.

Ces idées ont été émises pendant la réunion interministérielle du 12 juillet dernier, sur la dette sociale que la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) réclame à plusieurs communes, le Premier ministre Joseph Dion Ngute (photo) a suggéré quelques pistes de solutions pour sortir de cette crise. Celles-ci sont listées dans un communiqué de l’association Communes et villes unies du Cameroun (CVUC).

« La CNPS a accepté désormais la possibilité de recouvrer les charges sociales dans les avoirs des communes à la trésorerie générale », indique le communiqué évoqué plus haut.

Ce mode opératoire devrait éviter à la CNPS d’être obligée de procéder à des recouvrements forcés de la dette sociale en scellant les locaux des communes insolvables. Un procédé décrié par les CVUC.

Pour sortir de cette crise, Joseph Dion Ngute a évoqué cette fois l’idée d’une titrisation totale de la dette par le ministère des Finances pour éviter d’étrangler les communes. De toute évidence, les maires ne sont pas contre cette proposition. Les CVUC avaient déjà proposé que le payement de cette dette soit étendu sur une durée de 15 ans pour ne pas asphyxier les communes.

Sauf que les CVUC veulent voir clair dans cette dette. Elle demande pour cela un audit avec une vérification des écritures comptables. Une proposition prise en compte par le Premier ministre pendant la réunion.

Source: www.camerounweb.com