0

Justice : une entreprise australienne attend la condamnation du Cameroun pour payer ses dettes

Paul Biya Justice Cameroun Elle conteste le retrait de son permis minier

Thu, 19 Aug 2021 Source: www.camerounweb.com

• Sundance Resources est en froid avec le Cameroun

• Elle conteste le retrait de son permis minier

• Plusieurs dizaines milliers de dollars sont en jeu


La société d’exploitation minière australienne Sundance Resources se retrouve dans une situation délicate depuis qu’elle a perdu ses permis miniers au Cameroun et au Congo. Dans l’impossibilité d’honorer à ses engagements vis-à-vis de ses actionnaires, l’actionnaire Sundance Resources compte désespérément sur les éventuels dommage-intérêts qu’elle percevra à l’issue de l’action judiciaire intentée contre le Cameroun et le Congo au près des juridictions françaises et britanniques.

« Si Sundance obtient gain de cause dans l'une de ces procédures et reçoit une indemnité de dommages-intérêts, les porteurs de billets [actionnaires] auront le droit de recevoir une partie convenue de tout dommage recouvré, en compensation de l’abstention de leurs billets convertibles et en remboursement des montants dus au titre des titres convertibles », précise l’entreprise.

Pour l’heure Sundance a négocié un nouvel accord avec associés afin que ces derniers s’abstiennent de leurs obligations convertibles pendant la durée des procédures en cours contre les gouvernements de la République du Congo et de la République du Cameroun.

« Sundance est heureux d'avoir finalisé ces accords avec les actionnaires titulaires ; ce qui démontre leur confiance dans les réclamations de la Société et leur volonté de soutenir Sundance pendant toute la durée de la procédure contre les gouvernements de la République du Congo et de la République du Cameroun », déclare Giulio Casello administrateur non exécutif de Sundance.

Selon Agence Ecofin, contre le Congo, la firme australienne réclame des dommages d’un montant de 8,76 milliards de dollars US, soit plus de 4700 milliards de FCFA à la valeur actuelle du dollar. Les dommages exigés du Cameroun par la junior minière ne sont pas encore dévoilés. Pour rappel, la société australienne doit 132 millions de dollars (environ 70,86 milliards de FCFA) à ses actionnaires.

Source: www.camerounweb.com