0

L’AFD investit 3.25 milliards pour soutenir les petits producteurs

Agriculture Femme Champs La priorité sera donnée au renforcement du capital humain

Fri, 29 Jul 2022 Source: www.camerounweb.com

• La priorité sera donnée au renforcement du capital humain

• La deuxième phase du programme a déjà bénéficié d’une enveloppe de 28,5 milliards

• Le développement des filières oignons et riz sur la période 2020-2026

Comme énoncé dans le communiqué de presse publié par l’Agence française de développement, la priorité sera donnée au renforcement du capital humain (de la formation professionnelle à l’insertion et l’incubation, du conseil agricole au renforcement de filières prioritaires), afin de proposer une gamme complémentaire de services aux producteurs. L’objectif final est d’accroître sur le moyen et long terme la performance et la résilience des systèmes alimentaires et notamment la capacité des petits producteurs agricoles à résister à des chocs économiques et évènements exceptionnels pour continuer à produire, à vendre et faire vivre leur famille.

Pour ce faire, l’AFD et le FIDA comptent s’appuyer sur les acquis du Projet d’appui au développement des filières agricoles (PADFA). Les deux institutions envisagent pour cela, apporter un financement substantiel de 5 millions d’euros, soit 3,25 milliards de FCFA pour le financement de la deuxième phase dudit programme qui a déjà bénéficié d’une précédente enveloppe de 28,5 milliards, apportée par le Fida pour le développement des filières oignons et riz sur la période 2020-2026. Le chronogramme de mise à disposition des fonds pour le démarrage de la mise en œuvre du 3e pilier de l’initiative Farm n’est pas encore connu. Toutefois, l’AFD a exprimé son intérêt à engager un dialogue conjoint avec les autorités camerounaises et le FIDA pour le déblocage imminent de ces fonds.

Le troisième pilier de la mission pour la résilience alimentaire et agricole (Farm) qui découle d’un accord-cadre signé entre l’Agence française de développement et Fonds international de développement agricole, va connaître une déclinaison opérationnelle au Cameroun. Le 26 juillet dernier, en marge de l’entrevue qui a rassemblé les présidents Français et Camerounais au palais de l’Unité, Gilbert F. Houngbo, Président du FIDA et M. Rémy Rioux, directeur général de l’AFD ont signé un mémorandum d’entente pour l’implémentation de cette politique de soutien agricole sur le territoire camerounais.

Source: www.camerounweb.com