0

La BAD accorde un important financement au Cameroun

Paul Biya Ministre.png C'est un financement pour le projet de réhabilitation et d’aménagement des tronçons routiers reliant

Thu, 23 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

Pour le projet de réhabilitation et d’aménagement des tronçons routiers reliant Kribi à Edéa et Lolabé à Campo, la BAD vient d’accorder un important financement au Cameroun. en effet, ce projet se situe dans le cadre d'un vaste programme d’aménagement des Routes de Désenclavement de la Zone Industrielle et Portuaire de Kribi (PAR-ZIK). L’importance de ce projet est avérée de par le positionnement du Cameroun avec son port en eau profonde de Kribi qui se veut stratégique dans la sous-région Afrique Centrale, le potentiel économique de la région, la vision de croissance et de développement du Pays à l'horizon 2035. Ce projet va contribuer au désenclavement de la zone et jouer un rôle majeur dans la desserte des grandes métropoles du Cameroun et au-delà, de la zone CEMAC.



ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 23 juin 2022/APO Group/ --

Mercredi 22 juin, le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement ( www.AfDB.org ) a approuvé un prêt de 39,62 millions d'euros au Cameroun pour améliorer l'accès routier aux zones industrielles et portuaires de Kribi, dans le sud du pays.

Destinés à la mise en œuvre de la deuxième phase du projet d'aménagement des voies d'accès à la zone industrielle et portuaire de Kribi, les fonds viendront compléter le prêt de 114,33 millions d'euros accordé en octobre 2021 pour la première phase.

Le gouvernement camerounais a construit un port en eau profonde adossé à une zone industrielle appelée « Complexe industriel et portuaire de Kribi » pour remédier à la congestion du port de Douala, qui ne peut pas accueillir de navires à grand tirant d'eau, en raison de sa proximité avec la ville côtière de Kribi. Le complexe est équipé d'une machinerie ultramoderne et de grands espaces de stockage et de travail. Les routes d'accès au complexe se sont détériorées au fil du temps en raison de l'utilisation croissante des véhicules lourds dans un contexte d'activité industrielle accrue sur le site.

Ce financement renforce également notre leadership dans le secteur des infrastructures au Cameroun et en Afrique centrale

Le prêt pour la deuxième phase du projet viendra compléter le financement des travaux de réhabilitation de la route Edea-Kribi longue de 110 km et la construction d'une route supplémentaire de 39 km entre la commune de Lolabé à Campo et le pont sur le fleuve Ntem, à la frontière avec Guinée Équatoriale.

Ces futures liaisons routières rendront plus accessible le Complexe Industriel et Portuaire de Kribi. Cela réduira les temps et les coûts de transport et, de manière générale, contribuera à améliorer les moyens de subsistance, en particulier dans les communautés locales.

Le projet contribuera à interconnecter les centres de production, de transformation et de consommation, facilitant ainsi la circulation des matières premières et d'autres biens dans la sous-région : Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Guinée équatoriale, Gabon et République du Congo.

En déployant des activités socio-économiques sur le site, le projet a pris en compte les questions de genre et d'emploi des jeunes afin que tous puissent bénéficier équitablement de son impact socio-économique.

Solomone Koné, directeur général adjoint du Groupe de la Banque pour l'Afrique centrale, a déclaré : « Ce prêt supplémentaire, venant après l'approbation d'octobre 2021, améliorera l'accès au complexe industriel et portuaire de Kribi, qui deviendra bientôt le plus grand pôle économique d'Afrique centrale. renforce l'engagement de la Banque à renforcer la complémentarité des systèmes de production pour le développement des infrastructures afin de stimuler le commerce intra-régional. Il a ajouté : « Ce financement renforce également notre leadership dans le secteur des infrastructures au Cameroun et en Afrique centrale, où la Banque intervient principalement dans le sous-secteur routier, contribuant notamment au développement des réseaux routiers et aux programmes et projets de réhabilitation, ainsi qu'aux projets stratégiques et techniques. études."

Depuis 1972, date à laquelle la Banque africaine de développement a commencé ses opérations au Cameroun, elle a contribué au financement de 28 opérations dans le secteur des transports, y compris des projets transnationaux.

Contact médias :

Romaric Ollo HIEN Département de la

communication et des relations extérieures

media@afdb.org

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement :

Le Groupe de la Banque africaine de développement est la première institution de financement du développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Nigeria Trust Fund (NTF). Présente dans 41 pays africains avec un bureau extérieur au Japon, la Banque contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 États membres régionaux. Pour plus d'informations : www.AfDB.org

Source: www.camerounweb.com