1

Le Cameroun entend construire 291.5 Km de des lignes de chemin

Train Chantier Chemin De Fer Ligne Ferroviaire Il s’agira de construction des lignes de chemin de fer Edéa-Kribi-Campo

Thu, 22 Jul 2021 Source: www.camerounweb.com

Il s’agira de construction des lignes de chemin de fer Edéa-Kribi-Campo (184,5 Km).

Et de Douala-Limbé-Idénau (107 Km), soit 291,5 Km au total.

L’enveloppe totale de l’œuvre n’a pas encore été dévoilée.

Une réunion entre les investisseurs aura lieu au Cameroun au mois de septembre, selon certaines sources. Selon les premières hypothèses formulées le 21 juillet 2021, au cours de la réunion de restitution des études de faisabilité de deux projets ferroviaires, la table ronde des investisseurs pourrait avoir lieu dans la « deuxième semaine du mois de septembre 2021 ». Elle concernera notamment les projets de construction des lignes de chemin de fer Edéa-Kribi-Campo (184,5 Km), et Douala-Limbé-Idénau (107 Km), soit 291,5 Km au total.

La construction des deux nouvelles lignes ferroviaires susmentionnées devrait permettre de densifier le réseau national. Bien plus, les lignes choisies contribueront à booster les activités économiques dans le pays et avec les États voisins. En effet, le tronçon Edéa-Kribi-Campo permettra non seulement de desservir le port en eau profonde de Kribi, dans le Sud du Cameroun, mais aussi de dynamiser les échanges avec la Guinée équatoriale, à partir de la ville frontalière de Campo (région du Sud). Tan disque, le linéaire Douala-Limbé-Idénau ouvre directement la capitale économique camerounaise sur le Nigéria, pays avec lequel s’est déjà développée une intense activité commerciale à partir d’Idenau, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun.

Partenariat public-privé

Le projet nécessite des financements énormes et l’Etat seul ne peut trouver ces financements. C’est pourquoi il est obligé de faire recours à un partenariat public-privé. « Compte tenu des montants des financements à mobiliser pour le développement du réseau ferroviaire, ces projets se feront en mode PPP (Partenariat public-privé) », révèle une note du ministère des Travaux publics. L’enveloppe nécessaire à la réalisation de ces deux projets n’a pas été révélée. L’on a cependant pu apprendre que les deux lignes ferroviaires en gestation seront conçues « avec une plateforme à double voies, un écartement standard (…) avec la possibilité d’une électrification future des voies ».

Source: www.camerounweb.com