0

Le Cameroun intéresse les Pays-Bas

Pays Bas Cameroun Une délégation d'hommes d'affaires des Pays-Bas était à Yaoundé le 21 mars dernier

Thu, 24 Mar 2022 Source: Mutations n° 5547

Une délégation d'hommes d'affaires des Pays-Bas, conduite par l'ambassadeur du Royaume des Pays-Bas, To Tjoelker- Kleve était à Yaoundé le 21 mars dernier. Reçue par le ministre de l'Économie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey, il a été question de présenter aux investisseurs les différents secteurs qui s’offrent à eux au Cameroun. Le secteur de l'agriculture a été la priorité.

L'objectif du Cameroun dans ce sens est d'atteindre une transformation agricole qui repose sur une agriculture intelligente consistant à profiter de nouvelles technologies disponibles pour trouver d'autres ressources. Un autre secteur est celui de l'énergie. Reconnaissant le challenge lié à l'accès à l'électricité au Cameroun, le Minepat sollicite l'expertise de l'équipe néerlandaise dans ce domaine en vue d'atteindre les 5000 Mw d'énergie d'ici 2030 comme prévu dans la Snd-30.

Pour ce qui est de la transformation structurelle, le Cameroun souhaite aller dans l'industriel et surtout faciliter l'accès au marché. Il s'agit d'ajouter de la valeur à la transformation locale, de construire des infrastructures, notamment pour réduire le coût de la production, et faciliter l'interconnexion. Tout ceci en tenant compte de l'environnement et en luttant contre les changements climatiques. Dans la même lancée, le Cameroun souhaite atteindre un niveau de développement en termes d'intelligence artificielle utilisant de nouvelles technologies, et consommant moins d'électricité.

En droite ligne avec la Snd-30, il est également question de mettre sur pied des emplois, de relever le capital humain, d'inclure les jeunes dans le marché de l'emploi, de favoriser la bonne gouvernance et la décentralisation. « Nous considérons ceci comme une opportunité en ce sens que nous avons un pays riche en ressources, riche en capital humain et qui a une position stratégique en Afrique subsaharienne. Nous voulons être certain d'être attractifs dans le cadre de l'intégration régionale. Le Cameroun peut être le siège des investisseurs, des compagnies, etc. », a expliqué le Minepat.

Les entreprises présentes sont spécialisées dans les semences, la logistique portuaire, le bitume, les produits pétroliers, les produits génétiques, entre autres.

Source: Mutations n° 5547