0

Le Cameroun risque de perdre ‘facilement’ un financement de 188 milliards FCFA

Route En Chantier Une route en chantier

Thu, 7 Oct 2021 Source: www.camerounweb.com

• : Il s’agit d’un financement sur trois projets routiers par la BAD

• Le gouvernement est incapable de tenir la procédure depuis un an

• La BAD menace de retirer le financement



Pour la lenteur constatée dans le processus d’attribution des marchés des projets routiers Ring Road (tronçon Kumbo-Nkambe-Misaje - 365 km), Ntui-Mankim (96,7 km) et Bogo-Pouss (63,17 km), le Cameroroun pourrait malheureusement perdre le financement de la Banque africaine de développement (BAD) qui devrait mettre la main à la poche. L’institution financière menace d’ailleurs de passer à autre chose.

En effet, Serge N’Guessan le directeur général région Afrique centrale de la BAD, a saisi, le 24 septembre dernier, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, pour lui faire part de ses craintes au sujet des projets susmentionnés. « Cette situation difficilement compréhensible altère la performance de notre portefeuille et le statut de ces deux opérations [Ntui-Mankim et Bogo-Pouss] déjà dans la catégorie de projets à risque. Notre préoccupation est d’autant plus grande que les reliquats de financements relatifs aux Programmes d’appui au secteur routier (PAST) 1 et 2 courent le risque d’une annulation si rien n’est fait pour sortir ces deux projets de leur statut actuel d’ici au 15 novembre 2021 ». « A moins de 16 mois de la date limite du dernier décaissement pour les PAST 1 et 2, après des prorogations accordées par la Banque, les travaux de construction des routes Ntui-Mankim-Yoko et Bogo-Pouss sont encore en attente de démarrage », poursuit le courrier.

Pour ce qui concerne le projet Ring Road, Serge N’Guessan affirme que des engagements ont été pris au moment de la signature de l’accord de prêt BAD (juin 2021,), pour un démarrage des travaux sur le terrain, avant la fin de l’année 2021. Il s’agit notamment des dispositions spécifiques à prendre afin d’accélérer la reprise de l’appel d’offres pour les travaux d’aménagement du tronçon routier Kumbo-Nkambe-Misaje.

« La proposition faite par nos équipes dans ce sens n’a toujours pas connu une suite. Au regard de l’évolution des dossiers d’acquisition, nous voudrions exprimer nos inquiétudes quant à la matérialisation de ces engagements », écrit le DG. Et de conclure : « Eu égard à ce qui précède, nous vous saurions gré de bien vouloir prendre des dispositions urgentes afin d’éviter l’annulation de ces financements ».

Les financements de la BAD pour ces chantiers routiers en ballottage défavorable sont évalués à 188 milliards FCFA, selon le Investir au Cameroun. 106 milliards FCFA pour la Ring Road qui forme la boucle Bamenda-Bambui-Ndop-Babessi-Kumbo-Nkambe-Misaje-Nyos-Wum-Bafut-Bamenda. Elle comprend plusieurs raccordements à la frontière nigériane, notamment à partir de Misaje.

Il serait vraiment triste de perdre cette somme importante qui va contribuer à renforcer les infrastructures routières en souffrance dans ce pays. « C’est assez dommage d’en arriver là. Simple procédure qu’il faut conduire, les gens préfèrent se tirailler et si vous fouillez bien, ce sont des réseaux qui se battent pour prendre le contrôle de ces marchés juteux. On est dans un pays où les autorités sont des businessmen et chacun a son réseau d’entreprise. Ce sera simplement honteux et triste si la BAD annule ce financement », peste un jeune Camerounais.

Source: www.camerounweb.com