0
Business News Thu, 16 Sep 2021

Le ‘Made In Cameroon’ a désormais un soutien

Le Fonds africain de garantie et de coopération économique (Fagace) se dit prêt à soutenir les aceturs du « Made in Cameroon ». Assurance leur a été donnée le 8 septembre 2021 à Yaoundé, par le représentant de cette institution spécialisée dans le financement des Petites et moyennes entreprises (PME). C’était au cours d’une rencontre présidée par le ministre camerounais du Commerce (Mincommerce), à laquelle ont pris part bon nombre de PME. Au-delà de la formation, le Fagace entend leur apporter des garanties en termes de crédit et surtout des financements susceptibles de les aider à réaliser leurs projets. « J’ai pris connaissance de ce qu’ils peuvent faire, tout comme j’ai été impressionné par ce que j’ai vu. Les opérateurs économiques sont prêts.

Nous avons pris connaissance des besoins, nous sommes prêts à les accompagner afin de contribuer au développement économique des Etats de la sous-région », a indiqué son représentant. A bien l’écouter, toutes les conditions sont réunies pour faciliter l’accès des PME locales aux crédits bancaires. « Nous avons désormais, la caution morale des autorités en plus de la caution financière du Fagace ainsi que celle des différents acteurs. Tout cela associé, devrait nous permettre d’apporter des garanties souvent exigées par les banques pour le financement des micro-projets », a-t-il rassuré. En se réjouissant de l’initiative de l’octroi des garanties par le Fagace aux PME en vue du financement de leurs activités, le gouvernement camerounais à travers le ministre du Commerce, attend également de cette institution qu’elle joue le rôle d’intermédiation, en vue de la commercialisation des produits « Made in Cameroon ». « Le vrai problème aujourd’hui, a trait à l’accompagnement en termes de formation et de structuration.

Au-delà de l’accompagnement et des garanties, nous sollicitons du Fagace, un appui en matière d’intermédiation pour la commercialisation de nos différents produits », souhaite Luc Magloire Mbarga Atangana. Instrument de garantie de prêts à moyen ou long terme destinés au financement des projets économiquement rentables sur le continent africain, le Fagace assure également des prêts à court termes destinés au financement des crédits de campagne et des prêts interbancaires. Créé le 10 février 1977 à Kigali au Rwanda lors de la Conférence des chefs d’Etat de l’Organisation commune africaine et malgache (Ocam), il est spécialisé dans la promotion des investissements publics et privés des 14 Etats africains dans lesquels il est présent.

Pour répondre aux besoins spécifiques de ces pays, le Fagace s’est engagé dans une politique de décentralisation de ses activités avec la création d’une représentation régionale Afrique centrale basée au Cameroun. C’est donc à juste titre que cette institution vient de procéder au renouvellement de son siège dans ce pays. La remise solennelle de la note verbale de renouvellement de l’accord de siège du Fagace a été faite par Chinmoun Oumarou, secrétaire général du ministère camerounais des Relations extérieures (Minrex) représentant le ministre, Lejeune Mbella Mbella, empêché. Le Fagace était représenté par Basile Tchakounté, son directeur Cameroun qui parlait au nom du Tchadien Nguéto Tiraïna Yambaye, son directeur général. C’était au cours du mois de juillet 2021 à Yaoundé.
Source: Le Financier d'Afrique