0

Liste des milliardaires qui ont fait fortune dans l’agroalimentaire au Cameroun

Mon, 19 Apr 2021 Source: https://fintalk-mag.com/

Dix hommes d’affaires Camerounais figuraient dans le classement des milliardaires d’Afrique francophone du magazine « Forbes » de l’année 2016. La grande majorité a fait fortune dans le secteur agricole. Si les jeunes Camerounais hésitent encore à se lancer dans l’agriculture ou dans l’industrie agroalimentaire alors ils devraient s’intéresser aux parcours de ces milliardaires.

Bien que le succès ne sourit pas forcément à tous les entrepreneurs agricoles, force est de constater qu’investir dans le secteur agricole au Cameroun peut s’avérer très rentable. Nous profitons de cette article pour présenter quelques fortunes camerounaises qui se font faite grâce au secteur agricole.

Célestin Tawamba, la farine de blé et les pâtes alimentaires

A la tête du GICAM(Groupement Inter-patronal du Cameroun) et de l’UNIPAC ( Union des patrons d’Afrique Centrale), c’est un homme d’affaire camerounais très influent. Depuis 2002, il a créé une unité de production de pâtes alimentaires (La pasta SA) et de farine de blé (la farine la Camerounaise). En 2006, il racheté la filiale camerounaise du groupe PANZANI. Ce chef d’entreprise possède un quasi leadership sur le marché des pâtes alimentaires au Cameroun. Ces investissements dans l’agroalimentaire lui rapporter gros à titre d’exemple le chiffres d’affaires de la marque la pasta était de 35 milliards de FCFA en 2012.

Fadil, un ancien leader de l’agro-industrie

Il a succédé à son père El Hadj Fadil Abdoulaye Hassoumi qui détenait plusieurs agro-industries au Cameroun. Dans les années 90, le groupe Fadil comptait notamment des fleurons de l’industrie agroalimentaire au Cameroun à savoir Selcam (sel), Compagnie pastorale africaine (CPA, élevage bovins), Socaprod (boissons gazeuses, notamment Pepsi). Malheureusement dans les années, le groupe est secoué par des difficultés financières liées à l’endettement d’une de ces entités, le Complexe Chimique du Cameroun (CCC).

Mohamadou Abbo, l’empire agroalimentaire 100% Camerounais

Il possède deux impressionnantes demeures à Yaoundé et à Ngaoundere. Il a bâtit un véritable empire agroalimentaire grâce au commerce du bétail (ranch AMAO), l’une plus grandes production de Maïs (Maïscam), Société Camerounaise des moulins du centre(SCMC), la Société Camerounaise de transformation de Céréales, Nouvelles Sucrières du Cameroun (Nosuca) et la Cameroon Salt Company. Depuis 2018, son empire est en difficulté car certaines de ces entreprises font face à des procédures de sauvegarde (SCMC, CPC et CSC).

Kadji Defosso, la brasserie 100% Camerounaise

C’était l’un des pionniers de l’industrie Camerounaise qui est décédé en 2018. En 1972, il crée l’Union Camerounaise des Brasseries (UCB) qui produit la fameuse Kadji Beer et les boissons gazeuses de la gamme Spécial. Depuis 2004, le groupe Kadji a crée une minoterie » Société des Céréales du Cameroun ».

Kate Fotso, leader dans l’exportation de Cacao au Cameroun

Elle est la seule femme Camerounaise présente dans le Classement Forbes. Sa fortune n’est pas uniquement due à son feu mari André FOTSO. En effet, elle est la Fondatrice et dirigeante de Telcar Cocoa qui est le premier exportateur camerounais de cacao. En 2016, son entreprise réalisait un chiffre d’affaires de 150 milliards FCFA.

Sylvestre Ngouchinghe, le leader de la poissonnerie

Il fait parti de la nouvelle génération des milliardaires camerounais. Son aventure entrepreneuriale débute pourtant en 1982, lorsqu’il commence la vente en détails de poissons congelés sous l’enseigne Congelcam. Son entreprise est leader sur le marché des poissons surgelés importés. Un marché estimé à 181 678 tonnes pour une valeur de 114,3 milliards FCFA. ( Source Institut National de la statistique-2017).

Nana Bouba, leader de l’importation du riz et futur leader de la production de palmiers à huile

Sa première entreprise est une limonaderie Nana Bouba Beverages Compagne( Nabco) qui commercialisait l’eau minérale » Opur ». Si l’entreprise a été revendu à la société Source du Pays, le milliardaire possède encore de nombreuses entreprises agro-alimentaires : SOACAM (premier importateur de riz au Cameroun), Sagri (fabrication de concentré de tomate) et Cambeef( élevage bovin). Sa fortune estimée a 310 millions de dollars selon le magazine Forbes devrait certainement croître dans les années à venir grâce au projet Greenfil qui vise à implanter 3000 hectares de palmeraies d’ici 2020.

Samuel Noutchougouin, l’empereur de l’aviculture

C’est un milliardaire Camerounais qui a bâti sa fortune principalement dans l’agro-industrie. Il possédait trois entreprises spécialisées dans l’industrie de l’élevage : Agrocam (production de poussins d’un jour), de belgocam (importation et commercialisation des intrants) et SPC (alimentation du betail).

Baba Danpullo, leader de l’exportation du thé Camerounais

Désigné comme l’homme plus riche d’Afrique francophone selon Forbes Afrique, il est actif dans plusieurs secteurs de l’économie Camerounaise. Dans l’agro-alimentaire, ses immenses plantations de thé de Ndawara et le rachat de la filière de l’entreprise ( Cameroon Tea Estaires) lui permettent de d’occuper une position de leader dans l’exportation de thé Camerounais à l’étranger.

Victor Fotso, un producteur de légumes (carottes, haricots verts)

Il est le fondateur du Groupe Fotso, l’un des groupes industriels Camerounais les plus emblématiques. Avant le déclin du groupe, il était présent dans le domaine agro-alimentaire à travers les sociétés Fermencam (distillerie), Sopral ( fabrication d’arômes alimentaires) et PROLEG (production et exportation de légumes). PROLEG est la seule entreprise familiale toujours activité grâce à des partenariats avec la marque française Bonduelle.

L’agro-alimentaire est un secteur à fort potentiel de l’économie Camerounaise. En effet, les importations de denrées alimentaires restent élevés au regard des espaces terres cultivables. Fort heureusement, le secteur connait une forte progression au cours de ces dernières années aussi bien en-termes de nombres d’acteurs que de chiffres d’affaires. Une croissance qui devrait bénéficier aux entrepreneurs d’aujourd’hui, les futurs milliardaires de demain

Source: https://fintalk-mag.com/

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.