0

Marchés publics : 104 contrats passés en ligne en 2021 pour un montant de 11 milliards de FCFA

Argent Cfa Cameroun 7?800 marchés publics ont été programmés en ligne au Cameroun en 2021

Wed, 27 Jul 2022 Source: www.camerounweb.com

• La plateforme « Coleps » a pour objectif de réduire la corruption

• 7 800 marchés publics ont été programmés en ligne au Cameroun en 2021

• Ce bilan a été dressé le 25 juillet 2022 à Yaoundé

Financée à hauteur de 3 milliards de FCFA par la République de Corée du Sud, la plateforme « Coleps » a pour objectif de réduire la corruption dans le secteur des marchés publics au Cameroun. Car, généralement, c’est le contact entre les prestataires et les fonctionnaires qui favorisent cette pratique. Dans son rapport présenté fin 2018, la Commission nationale anti-corruption (Conac) classe le ministère des Marchés publics comme l’administration la plus corrompue du pays.

Seulement, sur les 7 800 marchés publics programmés en ligne au Cameroun au cours de l’année 2021, seulement 104 contrats ont été attribués via le même canal, apprend-on du bilan de la mise en œuvre de la dématérialisation des procédures relatives à la commande publique, à travers la plateforme électronique dénommée « Cameroon On-Line E-procurement System » (Coleps). Ce bilan a été dressé le 25 juillet 2022 à Yaoundé, au cours d’une rencontre présidée par le ministre délégué à la présidence chargé des marchés publics, Ibrahim Talba Malla.

Ce volume de contrats attribués en ligne au Cameroun est encore très loin des espoirs placés dans cette plateforme construite dans le cadre de la coopération avec la Corée du Sud. « Il apparaît que le faible taux des marchés traités par voie dématérialisée, par rapport au volume global des commandes publiques, se justifie par des contraintes techniques de divers ordres, ainsi que la résistance au changement des acteurs qui considèrent complexes les procédures électroniques », avait tenté de justifier Talba Malla, au cours du conseil de cabinet présidé le 24 février 2022.

Le ministre en charge des Marchés publics, Ibrahim Talba Malla a publié une liste de 101 entreprises menacées de résiliation de contrat pour abandon de chantiers au cours de l’exercice 2021. Pour éviter cette sanction, explique l’autorité des marchés publics au Cameroun, ces prestataires disposent d’un délai de 21 jours pour reprendre ou achever les travaux concernés ou produire les justificatifs de leur absence.

Sur cette liste, l’on note qu’il y a des entreprises qui ont gagné des marchés dont les montants sont compris entre 50 et 100 millions de FCFA, mais qui n’ont pas encore lancé leurs chantiers depuis plus d’un an. Pourtant, la plupart de ces marchés auraient dû être livrés en trois ou quatre mois. Certains marchés attribués depuis 2018 n’ont tout simplement pas été livrés quatre ans plus tard.

Source: www.camerounweb.com